Pour la 8ème édition du tournoi de Dakar, les organisateurs ont innové avec un panel. Une occasion pour eux de discuter du dopage et du développement de la lutte. Malheureusement, le monde de la lutte n’a pas jugé nécessaire d’effectuer le déplacement. Pourtant, c’était très intéressant et c’était l’occasion d’apprendre beaucoup. Mais on pouvait juste noter la présence de Malick Gningue et d’un membre de l’écurie Yoff.

À sa prise de parole après la présentation du Dr Mohamed Diop sur le dopage, Alioune Sarr a pris la parole pour faire remarquer que le monde de la lutte est absent alors que « nous discutons d’un sujet très important ». Il a aussi attiré l’attention sur le fait que la presse également n’était pas venue en masse pour la couverture de la rencontre.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici