Diockel n’arrive pas à digérer le comportement de son Doumboul. Il n’a pas manqué de critiquer le lutteur de l’écurie Yoff. On apprend qu’il l’a même joint au téléphone pour tenter de le raisonner. « Doumboul est un gros peureux. Il a restitué l’avance. J’en suis vraiment déçu », fustige Diockel.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici