Reug Reug a sûrement raison de dire qu’un tournoi de la CEDEAO de Dakar n’a jamais été autant animé que celui de cette année. Dimanche, jour des différentes finales, l’on a été obligé d’arrêter les entrées parce que le stadium Iba Mar Diop était plein comme un œuf pendant que les files étaient encore très longues devant la porte.

 

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici