Face à Fodé Sarr, samedi au gala de Nguékokh, Assurance  avait une drôle de manière de faire arrêter le combat pour cause de prétendue blessure au genou. Un acte qu’il a répété deux fois. Et quand il a fini par battre l’enfant de Palmarin, ce dernier était très mécontent, considérant que son adversaire avait trouvé la meilleure combine pour se reposer chaque fois qu’il se sentait mal en point, sans être inquiété. Et il a tenu à le faire savoir à la table technique. Avec vigueur et à haute voix. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit Fodé Sarr râler de cette manière. Et il n’avait pas tort.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici