Les arbitres du combat Gris 2 / Pakala en ont eu pour leur grade. Certains supporters, non contents de leur décision, ont tout bonnement lancé des projectiles à l’endroit des hommes en gris. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal. En effet, les collègues de Sitor Ndour étaient bien escortés par les forces de l’ordre au moment où ils regagnaient leur loge.

 

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici