Bidew n’a pas noué le nguimb la saison passée. Il risque de connaître une autre saison blanche cette année. Pourtant le pensionnaire de l’écurie Fékké Maci Boolé indique qu’il a eu des propositions de promoteurs. Mais, précise-t-il, rien n’a abouti. «Je suis prêt à croiser Abou Ndiassé de Lansar et Cheikh Bou Walo», défie-t-il.

 

 

 

 

 

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici