Le 1er mai 2017, l’arbitre donnait Ndiakhoum (Cheikh Mbaba) vainqueur devant Bara Ndiaye (Fass). Mais, suite à un recours, le CNG avait considéré que c’est plutôt le Fassois qui avait gagné. En conséquence, l’instance dirigeante de la lutte lui a restitué son drapeau, samedi dernier, dans ses propres locaux.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici