Le lutteur Malala Ndiaye, ici en photo avec Pape Konaté, a rejoint la longue liste des lutteurs exilés pour devenir de vrais modou modou (immigrés).

 

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici