Après sa victoire sur Kara Doolé (Les Tigres), le 31 juillet 2016, Ndoye Lakhass s’est fait vraiment rare. Le pensionnaire de Lansar, qui faisait souvent des sorties en lutte traditionnelle sans frappe, a complètement disparu des radars de l’arène. Espérons que c’est un recul pour mieux sauter.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici