Le ministre des Sports a acte ce jeudi la fin de la saison de lutte en la prolongeant jusqu’au 15 août prochain. Une aubaine pour le promoteur Assane Ndiaye qui n’a plus d’excuses pour l’organisation de l’affiche Bombardier-Eumeu Sène, calée pour le 13 août. Reste à savoir s’il pourra bien gérer ce combat prévu trois semaines après l’autre choc devant opposer Ama Baldé à Papa Sow. Du côté du camp du «Roi des arènes», l’on reste sceptique. 

 

Après plusieurs tergiversations à trouver une date au combat devant opposer Bombardier de Mbour à Eumeu Sène de Tay Shinger, le promoteur Assane Ndiaye n’a plus d’excuses. La tenue ou pas de ce «choc royal» prévu le 13 août relève de sa responsabilité. Et pour cause : le ministre des Sports a donné suite à la requête du promoteur en prolongeant la saison de lutte jusqu’au 15 août prochain.

Une aubaine pour Assane Ndiaye qui n’a plus d’excuses pour l’organisation de cette affiche avec comme enjeu le titre de «Roi des arènes». Reste à savoir s’il pourra bien gérer ce combat prévu trois semaines après l’autre choc devant opposer Ama Baldé à Papa Sow.

 

Du côté du camp de Eumeu Sène, on attend d’être saisi par le promoteur pour se prononcer. «Du moment qu’il avait demandé une prolongation de la saison et que cette requête a été accordée par arrêté ministériel, je pense que la balle est maintenant dans son camp», estime Ibnou Diop, le manager de Tay Shinger.

Par Amadou MBODJI

ambodjii@lequotidien.sn

Le Quotidien n° 4310 du 24 juin 2017

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici