Les Lions affûtent leurs armes à Thiès

L’équipe nationale de lutte est en regroupement depuis hier lundi à Thiès. Les lutteurs Moussa Faye (66 kg), Oumar Diouané (76 kg), Cheikh Tidiane Niang (86 kg), Mouhamed Moustapha Sène (100 kg) et Mouhamed Bousso (120 kg) alias Boy Faye affûtent leurs armes en prélude aux Jeux de la francophonie qui auront lieu cette année en Côte d’Ivoire, du 21 au 30 juillet.

Ambroise Sarr et l’équipe nationale de lutte composée de 5 lutteurs ont démarré un stage fermé à Thiès pour une durée de 10 jours. Moussa Faye (66 kg), Oumar Diouané (76 kg), Cheikh Tidiane Niang (86 kg), Mouhamadou Moustapha Sène (100 kg) dit Sélé et Mouhamed Bousso (120 kg) alias Boy Faye sont les cinq lutteurs actuellement dans la capitale du rail. Ce stage a pour objectif de permettre aux pensionnaires de l’équipe nationale de lutte de mieux se préparer en vue des prochains Jeux de la francophonie qui auront lieu du 21 au 30 juillet en Côte d’Ivoire.

« Pratiquement, ce sont les lutteurs qui ont été sélectionnés pour le tournoi de la CEDEAO qui sont présents à ce stage pour prendre part aux Jeux de la francophonie. Les 5 lutteurs sélectionnés compétiront en lutte africaine. Ce stage prendra fin le 18 juillet. Et si tout va bien, l’équipe devrait quitter Dakar au plus tard le 19 juillet », informe Ambroise Sarr, entraîneur de l’équipe nationale de lutte sans frappe. Les poulains du technicien comptent faire mieux qu’à Nice en 2013. En effet, les lutteurs y avaient récolté au total six médailles en or, une en argent et trois autres en bronze. Les protégés d’Ambroise Sarr n’avaient pas fait dans la dentelle pour réussir une belle performance.

Ndèye Coumba FALL

Sunu Lamb n° 3446 du 11 juillet 2017

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici