Les événements dramatiques qui ont ébranlé le monde du sport sénégalais le 15/7/2017 semblent surprendre beaucoup de monde. Sauf que ce n’est pas la première fois que cela se produit et à l’époque déjà, il n’y avait eu aucune sanction.

C’était en avril 2011, lors du combat Boy Niang 2/Dolf (Door doorate). Une bataille rangée entre supporters, des jets de cailloux, de nombreux blessés, une mauvaise image de notre pays à l’étranger(des touristes blessés), mais aucune sanction à proprement parler.

Ce qui s’est produit à Demba Diop le 15 juillet est juste une suite logique d’une impunité inqualifiable dans notre pays. Pour ceux qui ont oublié, voici les images de cette fameuse journée. On pensait qu’il n’y aurait pas pire dans le sport sénégalais, le 15 juillet 2017 il y a eu au moins 8 morts. Au lieu de toujours s’en remettre à « Ndogalou yalla » (volonté divine), on devrait plutôt commencer à faire du « Yalla yalla beye sa tolle »(aide-toi, le ciel t’aidera).

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici