Les saisons passent et se ressemblent pour Boy Nar. L’ancien pensionnaire de l’écurie Fass est laissé en rade par les promoteurs de lutte. Sur la touche depuis plusieurs années, l’on se demande si le Prince des arènes a rangé son nguimb. Sinon, qu’attendent les promoteurs pour engager cet enfant terrible de la lutte sénégalaise ?

 

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici