Il doit faire face aux juges de la Cour d’assises de Saint-Louis dans quelques semaines. Avant le jourJ, le promoteur Luc Nicolai s’est rendu chez son marabout pour recueillir des prières

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici