L’officialisation des combats passe de trois à quatre mois. La même source officielle indique que «tous les combats déclarés au CNG doivent être organisés dans un délai maximum de quatre (4) mois dans la même saison sportive».

Organisation des combats quatre mois après leur officialisation

Les reliquats des cachets et les droits d’organisation y afférents doivent impérativement être déposés auprès du Directeur administratif du Comité au moins quinze (15) jours avant la date de la manifestation. Cette réglementation n’est pas nouvelle. Mais Le CNG veut certainement veiller à son application. Ainsi, le CNG brandit le bâton : «À défaut, le combat sera purement et simplement annulé par le CNG et le promoteur perdra le bénéfice de la caution de réservation versée à cet effet et les avances des lutteurs. Le cas échéant, des sanctions pouvant aller de la suspension au retrait de la licence de promoteur sont prévues par ces nouveaux amendements règlementaires».

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici