Le CNG a toujours exprimé son impuissance face à des contrats de sponsoring. Depuis lors, il cherchait des solutions pour avoir une mainmise sur ce volet du contrat qui lui échappe. Après plus de 20 ans, l’équipe d’Alioune Sarr semble avoir trouvé la solution : les contrats de sponsoring doivent également être mis à la disposition du CNG pour, soutient Alioune Sarr, «son information et pour la protection des promoteurs et des lutteurs».

Contrats de sponsoring à signaler au CNG

Il est à noter, selon toujours le même document, qu’en cas de sanction, les retenus financiers ne seront appliqués que sur le reliquat du cachet du combat. Le cachet de sponsoring ne sera aucunement pris en compte dans l’application de retenues financières éventuelles. Autre mesure, le CNG a «formellement interdit, une fois la saison ouverte, de matérialiser des combats en dehors du CNG. Tous les combats sont montés et enregistrés à la direction administrative du CNG (remise des avances, signature contrats, etc.)».

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici