«Luc Nicolaï peut organiser ses galas de lutte»

«Effectivement, le verdict est tombé ici au Tribunal de Saint-Louis. Contrairement à certaines informations, ce n’est pas une amende de 500 millions FCFA mais plutôt 300 millions. Il y a effectivement un mandat d’arrêt lancé contre lui. Nous allons nous pourvoir en cassation. Entre-temps, mon client (Luc Nicolaï) peut continuer ses activités au sein de l’arène, à savoir organiser ses combats de lutte, le temps que la Cour de Cassation se penche sur le dossier et tranche. Je ne peux pas vous dire le temps que le dossier prendra au niveau de la Cour de Cassation, mais retenez que Luc Nicolaï peut organiser ses galas. Il ne sera en aucun cas handicapé par cette décision tant que le dossier n’est pas vidé».

Ndèye Coumba FALL

Sunu Lamb n° 3534 du 25 octobre 2017

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici