Ouza Sow a donc rangé son nguimb. Il est établi en France depuis quelques années.
L’ancien lutteur de l’écurie Fass est devenu un gros « Modou Modou ».
Il a tellement nagé dans la popularité qu’il ne veut pas rester longtemps sans faire signe de vie.
C’est donc tout naturellement que le grand-frere de Papa Sow donne de ses nouvelles à travers des images.
Arenebi.com

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici