Omar Shaf Ndao. Ce nom sera désormais étroitement associé à la lutte Sénégalaise avec frappe. Ce journaliste d’une quarantaine d’années vient de consacrer un livre à ce « sport de chez nous ».

Officiant à Sénégo, M. Ndao a ainsi matérialisé sa grande passion pour cette discipline en lui consacrant un ouvrage qui restera dans les annales. Une base de données intéressante sur la lutte Sénégalaise avec frappe partie intégrante de notre riche patrimoine culturel.Une présentation dépouillée de la lutte Sénégalaise dans toutes ses facettes et dans tout son charme.

Une répertoire exhaustive des lutteurs les plus emblématiques de l’histoire du Sénégal. Une manière pour l’auteur de raconter la légende de ces monuments que la lutte n’oubliera jamais, de Doudou Baaka Sarr, à Balla Gaye 2, de Manga 2 à Bombardier à en passant par Yekini dont l’impressionnant palmarès a été revisité.

Le charme de cet ouvrage se trouve aussi dans la fabuleuse inspiration de l’auteur à dresser la liste des plus belles techniques de chute utilisées, prenant à chaque fois le soin de donner des exemples dans le cadre de combats célèbres où ces techniques ont été utilisés.

Fin connaisseur de la lutte, il a décortiqué l’univers mystique de cette discipline avec les « xarfa foufa » sans oublier le côté artistique avec les belles chorégraphies.

Joignant l’utile à l’agréable, l’auteur a aussi diverti ses lecteurs avec de l’humour en présentant le côté hilarant de la lutte avec ses « guignols ». Ces lutteurs comiques tout aussi célèbres que les ténors de la lutte et qui à leur manière apportent leur touche dans le charme que constitue ce sport local. De Guerrier à Yawou Dial en passant par Body Rfm Seret Bou yakou et consort.

Aussi, l’ouvrage aborde t-il des questions importantes comme le dopage un phénomène réel et d’actualité d’où le souci d’alerte de Ndao qui en appelle à l’assainissement de ce sport en plein essor.

Parler du développement de la lutte sans y associer les médias serait un crime de lèse majesté. L’auteur l’a si bien compris en s’arrêtant sur les relations entre les médias et la lutte: organes de presse, reporters et journalistes sportifs sans oublier les émissions radio et télés. Dans la même veine, il a aussi parlé des personnalités dont leurs noms seront toujours associés à la lutte Sénégalaise El Hadji Mada Seck Moustapha Ndiaye, Mansour Mbaye Becaye Mbaye. Dans ce même décor on y trouve aussi les tambours majors, les promoteurs, les managers, les amateurs etc…

Pour mieux aider à comprendre son livre l’auteur a également parlé du règlement de la lutte mais aussi de l’arbitrage. Le tout agrémentés de témoignages et anecdotes croustillantes des acteurs de la lutte.

Bref, cet ouvrage est un condensé de tout ce qui peut aider à aimer ou à s’intéresser à la lutte son évolution à travers les époques l’engouement autour de la discipline l’impact social. Ce livre édité par les éditions édisal, est dédié au défunt père de l’auteur Mamadou Ndao agent commercial de profession très connu dans le milieu de la lutte pour avoir été Président du regroupement des manager dans les années 90. Bon sang ne saurait mentir.

Amadou Lamine MBAYE

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici