Mamaya de l’école de lutte Songane Guèye de Rufisque traverse des moments durs de sa carrière.
Il sort de cuisantes défaites. Obligé de bosser pour ne pas disparaître, il se tue dans les entraînements.
Le coéquipier de Domou Dangou est prêt à écraser son prochain adversaire.
Arenebi.com

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici