«Passé le 25 décembre, je serai libre de tout contrat avec Assane Ndiaye. À partir du 26 décembre déjà, je serai disposé à négocier avec les promoteurs qui seront intéressés par mon combat», a récemment dit Bombardier, dans une interview dans nos colonnes. Comme quoi, c’en est presque fini pour le Roi des arènes, concernant le contrat qui le liait au patron de Baol Productions.

 

Avant Bombardier, c’est Eumeu Sène qui avait fait une sortie à Bantamba, pour dire qu’au-delà du 25 décembre, plus aucun contrat ne le liera à Assane Ndiaye. Cela veut dire que le leader de Tay Shinger avait jusqu’à ce lundi, délai de rigueur, pour lutter pour le compte d’Assane Ndiaye. Là également, ça semble cuit pour le promoteur.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici