Pensionnaire de l’écurie Bathie Séras, Omar Séras attend un combat pour nouer le nguimb. Jeudi dernier, on l’a croisé dans la circulation en banlieue dakaroise. Le jeune lutteur indique qu’il ne dort pas sur ses lauriers. Il informe qu’il s’entraîne au quotidien. En attendant de vite trouver un combat.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici