A défaut de mettre la main sur le stade Alassane Djigo de Pikine, le staff de Ama Baldé a choisi le terrain Thiossane pour l’open-press.
Un grand monde a fait le déplacement et le lutteur n’a pas pu faire des exercices physiques et de la chorégraphe ni faire face aux journalistes.
Au finish, le public et la presse sont rentrés très dégoûtés.
Certains fans de Ama Baldé ont critiqué l’attitude de ses accompagnants dans ce débordement.
Arenebi.com

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici