CLASICO DU 17 FÉVRIER, À LSS

 

A moins d’une semaine du combat dit de tous les dangers, entre Ame Baldé et Papa Sow, Sunu Lamb revient, pour les comparer, sur les parcours de Seuleu Bou Ndaw et le Puma de Fass.

 

DURÉE DANS L’ARÈNE

10 ans pour Ama

15 pour Papa Sow

Le prochain adversaire de Papa Sow n’a pas tellement duré dans l’arène. Ama Baldé a disputé son premier combat, face à Oussou Ndiaye, le 9 novembre 2008. Le 17 février 2018, soit un peu moins de dix ans plus tard, Seuleu Bou Ndaw va affronter le vice-leader de l’écurie Fass, derrière Gris Bordeaux.

Le Puma de Fass l’a précédé de cinq ans dans l’arène. En effet, Papa Sow a disputé son premier combat en lutte avec frappe, en 2003, face à Niabaly 2. L’enfant des Parcelles Assainies a alors entamé sa quinzième année dans l’arène. Un capital expérience non négligeable et dont devrait se méfier le jeune Ama Baldé.

 

MOYENNE DE COMBATS PAR ANNÉE

Ama : 1,4 combat par an

Papa : 2,06 combats par an

Entre 2008 et 2018, Ama Baldé est descendu quatorze fois dans l’arène et a enregistré douze victoires contre deux défaites. En moyenne donc, le jeune frère de Jules Baldé a disputé 1,4 combat par année, il a quand même observé une saison blanche, en 2016-2017, notamment à l’occasion de son combat contre Papa Sow qui a duré plus d’une année. Si Ama a disputé jusque-là seulement 14 combats, Papa Sow en est déjà à 31, soit un peu plus du double. Si Ama a 10 ans d’expérience, Papa Sow en a 15. Alors, le Puma de Fass, avec 31 combats en 15 ans, a disputé en moyenne 2,06 combats par année. Cependant, il a observé plusieurs saisons blanches.

 

QUALITÉ DES LUTTEURS BATTUS

Pour Ama : Malick Niang, Zoss, Gouye-Gui, Tapha Tine

Pour Papa Sow : Less 2, Boy Sèye, Tonnerre, Zoss

En jetant un coup d’œil sur les différentes victimes des deux lutteurs, l’on peut dire, sans risque de se tromper, que les lutteurs battus par Ama sont quelque peu au dessus de ceux épinglés par Papa Sow. Pour preuve, Domou Pikine a battu des lutteurs de classe comme Malick Niang, Zoss, Gouye Gui et Tapha Tine.

Papa Sow, lui, a battu des lutteurs d’un cran au dessous. C’est le cas de Less 2, Paul Maurice, Boy Sèye, Bathie Séras, Tonnerre, Zoss et Baye Mandione. Cependant, Papa Sow a perdu face à des VIP confirmés tels Balla Gaye 2, Modou Lô, Lac de Guiers 2.

 

INDICE DE PERFORMANCE

85% de réussite pour Ama

Papa Sow : 74% de réussite

En termes de performances, Ama Baldé a un ratio très impressionnant. Avec 14 victoires contre seulement deux défaites, le Pikinois a un indice de performances de 85%. Il fait un peu mieux que son adversaire du 17 février 2018. Le Fassois a une marge de réussite de 74%, sanctionnant ses 31 combats faits de 23 victoires, 7 défaites et un nul.

Abou NDOUR

Sunu Lamb n° 3324 du 13 février 2018

Palmarès Ama Baldé

12 victoires

Oussou Ndiaye, Katy Jr, Baye Peulh, Bébé Saloum, Tapha Guèye 2, Balla Diouf, Feugueleu, Amanekh, Malick Niang, Zoss, Tapha Tine, Gouye Gui

2 défaites

Ness (10 avril 2010), Gouye Gui (27 mai 2012)

Palmarès Papa Sow

23 victoires

Niabaly 2, Serigne Modou Bou Bayakh, Landing Diamé 2, Ngagne, Modou Ndour, Boy Djinné, Abdou Gaka, Bogal, Aliou Mané, Birahim 2, Double Less 2, Katy Jr, Cheikh Nguirane, Santang Gningue, Dunkhaf, Paul Maurice, Tapha Boy Bambara, Boy Sèye, Bathie Séras, Tonnerre, Zoss (2 fois), Baye Mandione

7 défaites

Malick Thiombane, Foreman 2, Balla Gaye 2, Alam Dare, Modou Lô, Ness, Lac 2

1 nul

Cheikh Niang

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici