Le Cng attendait que le promoteur Assane Ndiaye dépose les reliquats du combat qui doit opposer Ama Baldé et Papa Sow. Mais jusqu’après le délai de rigueur Assane Ndiaye n’a pas pu colmater tous les fonds nécessaires pour organiser ce que la presse appelle le clasico de l’arène.
De sources sûres, Bougane Guéye Dany de la Sen Tv devait lui remettre les reliquats des lutteurs. Au finish, il ne l’a pas fait.
Arenebi est en mesure de dire que c’est parce que Bougane avait posé ses conditions que le promoteur Baol-baol n’a pas accepté. Il s’agissait d’interdire la couverture de l’événement à toutes les autres télés ainsi qu’aux sites. Ce que Assane Ndiaye a refusé. Ça était la vraie raison du clash.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici