IBA MAR DIOP : OPPOSITION DE 2 GÉNÉRATIONS

 

Ce dimanche, au stadium Iba Mar Diop, Dièye Productions offre un combat aux multiples enjeux, entre un Aliou Mané resté 7 ans sans lutter, et un Kéweul plus jeune et compétitif.

Au lendemain du duel Papa Sow / Ama Baldé, samedi 17 février au stade Léopold Sédar Senghor, les yeux seront braqués du côté de la Médina pour le combat entre Kéweul de Baol et Aliou Mané de Falaye Baldé. Dimanche 18 février, le stadium Iba Mar Diop va abriter un duel entre un très mal classé et un espoir qui prend ses marques dans l’arène.

Depuis une décennie, la carrière d’Aliou Mané bat de l’aile. Pas le moindre succès en dix ans et sept années blanches.   Une déchéance sportive qui l’a poussé à démissionner de Boul Faalé pour s’engager avec l’écurie Falaye Baldé cette saison. Ainsi, Aliou Mané espère donner un coup de pouce à sa carrière cauchemardesque. Ce dimanche, il ne doit pas se louper. Il y va de la survie de sa carrière.

Son adversaire Kéweul a besoin de confirmer sa dernière victoire acquise après recours, devant Ndongo Lô de Sa Ndiambour, le 11 mars 2017 au stadium Iba Mar Diop. Le frère de Wouly 2 cherche à intégrer la cour des espoirs confirmés. Et ça passe inéluctablement par une victoire. Kéweul est donné largement favori dans ce combat.

Mais relooké par l’écurie Falaye Baldé, gonflé par Ama Baldé, Aliou Mané va-t-il créer un exploit au soir du 18 février prochain ?

Boubacar NIANG

Sunu Lamb n° 3628 du 17 février 2018

 

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici