Il est vrai que c’est la presse écrite qui sortait les prédictions de la voyante Selbé Ndom. En ce moment-là, elle disait les choses sans tâtonnements. Aujourd’hui, cette presse écrite et les émissions traditionnelles de lutte ont abandonné les prédictions pour rester dans les analyses avec des techniciens.
Pour avoir plus de vues, certains sites d’informations donnent la parole à cette voyante. L’opinion ne veut plus de ses prédictions. Parce qu’à chaque fois qu’elle annonce la défaite d’un lutteur, celui-ci perd son public. Ce qui pénalise le promoteur qui organise le combat.
Donc, nous demandons solennellement aux médias de nous épargner des prédictions de cette dame. Un combat reste intéressant que lorsqu’il il y a du suspense sur le vainqueur.
Contribution de Lamine Faye, grand amateur de lutte
Arenebi.com

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici