Lorsque les autorités mettaient en place le comité national de gestion de la lutte (CNG), elles lui avaient fixé une mission très claire : organiser la lutte en développant toutes les formes de la lutte pour arriver à une fédération.

Mais aujourd’hui, ce Cng est préoccupé à se faire de l’argent sur le dos des lutteurs. Les responsables de cette structure sont pressés qu’il y ait de grands combats pour gagner des millions de Fcfa.

Après le combat Balla Gaye 2 vs Gris Bordeaux, ils se sont frottés les mains car ils ont empoché plus de 10 millions Fcfa du reliquat des deux lutteurs qui ont tout donné pour satisfaire les amateurs.

C’est dommage que le ministre des Sports Matar Ba ne dira rien plus qu’il est de connivence avec le président du Cng, Alioune Sall. Pour avoir demandé à ce dernier de l’accompagner dans sa mission, Matar Ba n’osera pas lui faire des reproches.

Nous pensons qu’il est temps que les organes de contrôle s’intéressent à la gestion du Cng pour éclairer l’opinion sur l’utilisation qu’ils font des dizaines de millions qu’ils gagnent dans les sanctions financières.

Arenebi.com

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici