Si le Cng continue ses dérives, c’est la faute du ministre des Sports, Matar Ba. Ce dernier a le complexe des responsables de la lutte. Il n’est pas souvent d’accord avec eux et il a peur de leur dire ses vérités.

Cette posture nous surprend pas. Quand on met à la tête d’une structure quelqu’un dont on a le complexe, on peut que se taire devant ses incohérences.

Tout le monde sait que le Cng est en train de mal gérer la lutte depuis plusieurs années.

Mais nos autorités ferment les yeux.
Ce qui est sûr, c’est que tôt ou tard, cette situation va dégénérer.

Donc Matar Ba doit se lever à temps pour dire à Alioune Sarr de changer de méthode et d’éviter de sanctionner des lutteurs comme bon lui semble.

Arenebi.com

1 commentaire

  1. Pour la sécurité de vos enfants, investissez sur les caméras de vidéo surveillance en promotion. Possibilité de voir ce qui se passe dans votre maison à distance à partir de son téléphone portable ou que vous soyez. Tél : 77589 04 54 / 70 455 45

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire
Entrez votre nom ici