Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

AFFICHE FICELEE PAR LUC NICOLAÏ HIER Siteu-Zarco, premiers mots chics d'un combat choc


AFFICHE FICELEE PAR LUC NICOLAÏ HIER Siteu-Zarco, premiers mots chics d'un combat choc

 
Une première affiche est tombée dans l'escarcelle du promoteur mbourois. Luc Nicolaï, qui a annoncé son retour dans l'arène, a acté sa volonté en décrochant son premier combat : Siteu-Zarco. Les managers (Max Mbargane de Lansar et Ass Barro de Grand-Yoff Mbolo) des deux lutteurs ont confirmé avoir reçu une avance. Les lutteurs, eux, sont déjà en plein dans le combat.

ZARC0, ECURIE GRAND-YOFF MBOLO

«Le disciple et son maître»
 
D'un air sarcastique, le lutteur de Rock Energie évoque le combat devant l'opposer à Siteu. Même si ce dernier est perçu comme un phénomène par certains observateurs de la lutte, Zarco ne voit en lui qu'un bon danseur. «C'est Siteu qui a voulu se mesurer à moi. Je n'avais pas à le refuser pour deux raisons. C’est un lutteur comme moi, et mes potentiels adversaires (Moussa Ndoye, Sa Thiès, Bathie Séras, Feugueleu, Boy Sèye) ont peur de m affronter. Peut-être qu'en me voyant lutter contre Siteu, ils auront le courage de m'affronter à l'avenir. Ils n'auront pas à subir une correction, juste une défaite». Première lame. La seconde est plus tranchante.

«Siteu, c'est un danger, parce qu'il danse bien. J'ai un plaisir immense à regarder ce lutteur danser. Malheureusement, c'est dans ce domaine seulement qu'il est fort. Entre lui et moi, il n'y a pas photo. Il ne peut en aucune façon m'impressionner. J'ai accepté d'en découdre avec lui pour montrer aux Sénégalais des choses qu'ils ignorent sur Siteu. Il gagnerait à avoir le comportement d'un disciple devant son maître, sinon ce sera chaud pour lui. Comme c'est un «Baye Fall», il n'aura pas de mal à renouveler son allégeance (rire). Cela ne veut pas dire pour autant que je n'ai pas de respect pour lui. Bien au contraire. Mais en tous les cas, ce ne sera pas un combat facile. J'ai un objectif et j'ai appris de mon erreur (sa défaite) face à Sa Thiès. De plus, je projetais, après ce combat, de croiser des lutteurs comme Balla Gaye 2 ou Eumeu Sène. Ce n'est un secret pour personne, je vise le fauteuil de roi des arènes».
 
 
SALIOU GACKOU
Source : L'OBS n° 3332 du 30 octobre 2014
 



Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi