Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

ASSANE NDIAYE BRISE LE SILENCE APRÈS LA PRISON «Je présente vivement mes excuses, je voulais simplement aider»


ASSANE NDIAYE BRISE LE SILENCE APRÈS LA PRISON «Je présente vivement mes excuses, je voulais simplement aider»
 
 
Le promoteur du Baol, avec timidité et prudence, a lancé ses premiers mots depuis son élargissement de prison dans le cadre d'une affaire de trafic de visas et autres griefs retenus contre lui. Assane Ndiaye présente ses excuses publiques tout en criant son innocence. 
 
Depuis sa sortie de prison vendredi dernier, Assane Ndiaye avait gardé le silence. Sunu Lamb est parvenu à lui tirer les vers du nez. Le patron de Baol Productions était incarcéré suite à une affaire de faux et usage de faux de documents administratifs. Il a été condamné à une peine de deux ans avec sursis. Très affligé par sa détention et les nombreux commentaires que ce feuilleton judiciaire a suscités, le promoteur tient à garder le moral tant bien que mal. Entouré de quelques proches, il tient à remercier tous ceux qui, de près ou de loin, l'ont soutenu dans cette délicate épreuve. «Je remercie vraiment et très sincèrement ma famille, mes parents, mes collaborateurs professionnels, les acteurs de la lutte, les sympathisants. Lorsqu'on est confronté à ce genre de situations, on a besoin de tout le monde. Les gens sont venus me  soutenir. Franchement, c'est quelque chose de fort pour moi. Je voulais vraiment le dire».

Arrêté le 4 juillet dernier, jugé le 9 puis libéré le 11, le patron de Baol Productions a passé une semaine d'enfer. Quelques jours après sa libération, Assane Ndiaye fait son mea  culpa  en demandant d'abord «pardon à tous ceux à qui j'ai causé de la peine avec ce problème. Je pardonne également à tous ceux qui pensent du mal de moi alors qu'il n'en est rien. Je présente vivement mes excuses».

La plainte déposée par l'ambassadeur des Etats-Unis pour trafic de visas avait conduit à son arrestation. Depuis son premier jour de détention jusqu'à sa relaxation, ce promoteur campe sur sa position. Il a agi uniquement dans le but d'aider Massamba Ndoye et Ahmadou Gaye, par l'intermédiaire de Mame Balla, à émigrer  via des licences de lutteurs. «Je voulais tout simplement aider. Malheureusement, j'ai eu ce problème».

L'écrivain français François Rabelais disait qu'«une erreur commise est une expérience acquise». Assane Ndiaye semble être dans cette disposition morale et mentale. Sa détention était le fruit du destin, dit-il. Concernant son audition devant la commission règlement et discipline du CNG, il ne veut piper mot. «Je ferai une déclaration le moment venu», se limite-t-il à dire.
Boubacar NIANG
Source : Sunu Lamb n° 2557 du 21 juillet 2014
 



Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi







Toute l'actu ci Lambji Lutte Sénégalaise chaque jour, des exclusivités sur Balla Gaye 2, Modou LO, Gris Bordeaux, Eumeu Séne, Bombardier, Ama Baldé, Papa Sow, Yekini etc. Restez informé en suivant LUTTETV.COM