www.arenebi.com
Vendredi 28 Novembre 2014
HTML Online Editor Sample


Aboubacry Ba:"Mettre la lumière sur la lutte sénégalaise est une volonté des dirigeants de Canal+ Afrique"

Aboubacry Ba a répondu à nos questions à la fin du tournage de Talents d'Afrique ce lundi où étaient invités le promoteur Amadou Badiane et le coach Fabrice Allouche.

Aboubacry Ba est un talentueux journaliste sportif sénégalais qui est devenu le présentateur de l'émission Talents d'Afrique sur Canal plus. Il a également commenté de nombreux matchs de l’équipe nationale du football du Sénégal, mais aussi de la Champions League et de la Premier League Anglaise pour la Télévision Nationale Sénégalaise (RTS), mais aussi de grands événements de football tels la Coupe du Monde de Football 2010 . Il sera aux commentaires pour la soirée de Lutte sénégalaise de Bercy le 8 juin avec Souleymane Mbaye ex-champion du monde de boxe anglaise.


Aboubacry Ba:"Mettre la lumière sur la lutte sénégalaise est une volonté des dirigeants de Canal+ Afrique"
 Aboubacry Ba comment se passe votre nouvelle expérience à Canal+ et votre vie en France ?

Ca se passe très bien. Je viens de boucler une saison très enrichissante avec une équipe de très grande qualité. Professionnellement c'est une expérience exceptionnelle au sein d'une maison qui cultive l'excellence au quotidien. Tout est organisé pour qu'on se remette en question au jour le jour. Ici quand on te dit que c'est bien ça veut dire que tu dois faire mieux demain car on met les moyens à ta disposition.  Au sujet de la vie en France, j'avoue que je préfère de loin vivre au Sénégal, c'est le meilleur endroit au monde pour vivre.
 
En tant que journaliste sportif et sénégalais d'origine que penses-tu de l'événement de Bercy qui va avoir lieu le 8 juin ?

Organiser un gala de lutte sénégalaise en France est le meilleur service qu'on peut rendre à ce sport. Le monde doit apprendre à connaitre une discipline complète qui dépasse le cadre strict du sport. La culture se met au service du sport qui la sublime à son tour. Le gala de Bercy est un précédent heureux, un moment de communion, un rendez-vous culturel et sportif d’une grande importance pour le Sénégal et l’Afrique en général.

Quels lutteurs aimez-vous de l'ancienne et nouvelle génération aussi ?

Je ne vais pas être très original en disant que Manga II, Tapha Guèye, Tyson, Yékini et Balla Gaye 2 ont successivement été des lutteurs qui se sont imposés sur la plus haute marche du podium de mon admiration. En général c’est au moment des danses de présentation d’avant-combat (« Touss ») que je choisis mon lutteur. Voyez-vous la culture finit toujours par prendre le dessus.

Comment trouvez-vous l'évolution de la lutte depuis plusieurs années ?

L’évolution est très positive, je ne suis pas de ceux qui pensent que l’argent va tuer la lutte au Sénégal. Nous avons la chance d’avoir une structure dirigeante très vigilante et performante qui protège les lutteurs. Les enjeux financiers ont fait que la lutte est devenue la seule activité de plusieurs jeunes, il est normal qu’ils puissent y gagner décemment leur vie. 

Je déplore toutefois un phénomène qui risque à terme de porter un coup fatal à la lutte, c’est le dopage dans l’arène, aucun cas de dopage n’est encore officiellement révélé mais les allégations émanant de plusieurs acteurs du milieu ne peuvent pas être toutes fausses. Elle doivent être prises comme un appel à la vigilance. 

Votre analyse rapide et précise sur les deux grands prochains combats Eumeu Sène/Moudou LÔ et Baboye/Bombardier ?

Eumeu Sène – Modou Lô est une garantie de spectacle. Je suis d’ailleurs surpris que l’avant combat soit à ce point noyé par celui entre Balla Gaye 2 et Tapha Tine, c’est peut être parce que Tapha Tine s’est révélé un excellent client dans les face-à-face. Mais l’exceptionnelle popularité de Modou LÔ et de Eumeu Sène vont vite reprendre le dessus. Si on considère que la valeur étalon c’est Balla Gaye 2, on peut dire que Eumeu Sène qui a battu Balla Gaye est en avance sur Modou Lô. Mais attention Modou Lô a beaucoup appris de sa défaite. La perspective de retrouver Balla Gaye II va rajouter du piquant à ce combat.
 
C’est pas parce que Baboye – Bombardier est organisé à Paris que c’est un combat de gala. Les deux lutteurs ont tout à gagner dans ce choc, des carrières sont en jeu. Bombardier qui traverse une période pas très glorieuse risque de se sentir mal à l’aise dans le club des VIP en cas de déconvenue et Baboye a besoin de prouver qu’il est loin d’être fini, sa blessure lors de son dernier combat (NDLR : face à Ness) a été interprétée comme un signe de vieillesse et il veut absolument effacer cette image de pré-retraité. Vous savez, les combats dits de revanche font toujours appel à l’orgueil, l’envie de confirmation du vainqueur et l’envie de faire oublier une erreur pour le perdant.  Et pour un lutteur ou tout autre champion, l’égo est le plus important.

Dans l'émission Talents d'Afrique que vous animez avec Philippe Doucet allez-vous développer plus de sujets sur la lutte sénégalaise ?

Mettre la lumière sur la lutte sénégalaise est une volonté des dirigeants de Canal+ Afrique. Donc non seulement l’émission Talents d’Afrique, qui est l’émission hebdomadaire consacrée à l’actualité des sports et des sportifs africains, va continuer à parler régulièrement de la lutte sénégalaise mais Canal+ diffusera en direct le gala de lutte de Paris Bercy du 08 juin, c’est une première pour un sport africain.

Que vous inspire la présence d'européens comme le lutteur Juan Franscico Espino et le coach Fabrice Allouche dans la lutte sénégalaise ?

C’est la preuve que la lutte sénégalaise peut et doit franchir les frontières du pays. Vous parlez de deux professionnels de niveau mondial rompus à la gestion du haut niveau qui apporteront certainement beaucoup à nos champions. Fabrice Allouche est plusieurs fois champion du monde dans un sport très exigeant et stressant qu’est le Kickboxing, aujourd’hui il fait autorité en France dans le coaching mental et la gestion du stress. Je pense que l’impressionnante ascension de Malick Niang est la preuve que Allouche a trouvé sa place dans la lutte sénégalaise.

Juan Espino est un champion d’Europe de lutte qui a connu un succès certain dans son pays en Espagne, son adaptation aux réalités des arènes sénégalaises devrait inspirer les sportifs d'autres pays, africains notamment. Les plus grands lutteurs africains rêvent de carrière et de réussite à la sénégalaise mais ils sont psychologiquement freinés par le côté mystique de nos arènes, eh ben ils n’ont qu’à suivre l’exemple de Juan qui enchaîne les victoires depuis son arrivée au Sénégal… en s’adaptant à nos réalités.
 
Merci et bonne continuation avec Canal +.

Arenebi

Amadou Badiane, Allouche, Aboubakry Ba après l'émission Talents d'Afrique
Amadou Badiane, Allouche, Aboubakry Ba après l'émission Talents d'Afrique


1.Posté par maissafa le 04/06/2013 16:11
il est excellent ce Abboubacry
j'aime beaucoup

2.Posté par dieime le 04/06/2013 17:58
C'est une fierté pour les sénégalais, c'est un remarquable journaliste qui a su s'imposer au sein de Canal plus Afrique.
Il est trés pertinent dans ces présentations.
bravo monsieur Ba

3.Posté par Parler en public le 04/06/2013 21:35
Devenez un orateur hors-pair : Fini le cœur qui bat la chamade, les mains moites, la gorge qui se noue. Et si prendre la parole en public n'était plus un calvaire... et devenait même un plaisir ? Assistez à ce séminaire sur le développement personnel et la peur de prise de parole en public ne sera plus qu’un souvenir ! proselfdefense@hotmail.fr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi



Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal

Recherche par mot clé dans l'actu





Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : A.A
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal