www.arenebi.com



Alioune Dione créé l'académie parcelloise de lutte olympique


Ancien entraîneur national de lute et actuel entraîneur de lutte à Bergamo (Italie), Alioune Diop est rentré au Sénégal depuis quelques années pour porter sur les fonts baptismaux l'Académie parcelloise de lutte olympique. Il nous explique ici les tenants et aboutissants de cette entité de formation.


Alioune Dione créé l'académie parcelloise de lutte olympique
 ANCIEN COACH DE L'EQUIPE NATIONALE

Atouts de la lutte olympique
«J'ai créé une académie de lutte. Elle s'appelle l'académie parcelloise de lutte olympique. J'en ai créé d'autres à Rufisque, à la Médina et aux Parcelles Assainies. C'est celle des Parcelles qui est officielle. J'ai obtenu le récépissé. On pratique trois formes de lutte au Sénégal. Mais la lutte olympique est universelle. Elle se pratique partout dans le monde. Techniquement aussi, tout athlète qui veut avancer dans sa carrière doit la pratiquer. Elle a des similitudes avec la lutte traditionnelle sans frappe. C'est une discipline olympique. Je me suis dit qu'il doit y avoir une école de lutte olympique pour former des jeunes dans la pratique de cette forme de lutte. En tant qu'entraîneur de lutte olympique à Bergamo, j'ai formé des jeunes qui ont fait des résultats. Puisque je n'étais pas chez moi, J'ai décidé de revenir au pays pour former des athlètes sénégalais dans la lutte olympique. J'ai encadré, par le passé, de grands champions de lutte olympique. C'est le cas de l'actuelle entraîneuse de lutte féminine. J'ai aussi encadré Marie Nicole Diédhiou et autres. Pourquoi ne pas revenir pour former d'autres champions».
 
«J'ai un défi à relever»
«C'est un défi que je me dois de relever. A l'époque, on formait des champions de toutes catégories. On organisait aussi des championnats nationaux de lutte olympique. On s'entraînait au stadium Marius Ndiaye. Des inconditionnels de la lutte venaient suivre les entraînements et s'en régalaient. C'est ce que je veux faire revenir au Sénégal. J'en ai discuté avec la direction technique nationale du CNG. Celle-ci est en phase avec moi. Peut-être que les moyens ne suivent pas. Mais il faut une bonne politique sportive pour y arriver. C'est moi qui ai décidé de créer une académie de lutte. J'avais démarré les travaux depuis l'année dernière. J'ai entraîné des athlètes des écuries Rock Energie, Sa Ndiambour, Fékké Maci Boolé, Mathieu Preira...Je n'avais pas de récépissé. J'ai tenu une réunion d'informations avec des techniciens de la lutte. Ils ont adhéré au projet. Beaucoup de lutteurs ont aussi adhéré et ils sont trop pressés de travailler avec mol pour s'améliorer.»
 
 
«Je fonctionne avec mes propres moyens»
«Concernant le financement de mon projet, je roule pour le moment sur fonds propres. Mais aussi il y a le système de cotisation de chaque membre. Des personnes de bonne volonté des Parcelles Assainies, comme le responsable de l'hôtel des ambassades des PA, mettent la main à la poche pour nous appuyer. Il est le président d'honneur. C'est un homme de défi. Il est prêt à nous accompagner dans ce projet. Beaucoup de lutteurs des Parcelles sont membres. On s'entraîne pour le moment à la salle Amajélo des P.A. Nous avons aussi des partenaires en Italie. Ils sont prêts à venir partager leurs expériences avec les athlètes que je forme actuellement.»

Par Abdoulaye DEMBÉLÉ
                                                                                                      Sunu Lamb n° 3298 du 12 janvier 2017


1.Posté par Fakry le 14/01/2017 13:24
Quand le toubab entraîneur national des lutteurs sénégalais (Double Less, Ambroise Sarr, Toubabou Dior, Mor Fadam, Tapha Guèye, Cheikh M'Baba, Djibi Diouf, Alioune Dione et ses frères, ...) a dû quitter son poste pour devenir expert pour toute l'Afrique, Alioune Dione a été placé à ce poste et les résultats ont chuté. Aucune médaille d'or chez les hommes. Il est parti en Italie comme beaucoup de nos compatriotes partent en Europe chercher l'Eldorado. Il veut créer une académie, genre club de lutte olympique. Pourquoi pas. Mais si cela ne s'inscrit pas dans une stratégie de développement au niveau national, impliquant les trois styles de lutte, cela restera du bricolage. Or, notre sport national mérite mieux que ça. En attendant, bon courage à Alioune Dione.

2.Posté par Yahman le 16/01/2017 20:44 (depuis mobile)
Faut arrêter de critiquer ! Il a les connaissances suffisantes ou rouvrir son école de lutte

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal






Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal