www.arenebi.com



BABOYE FACE À LA PRESSE : « Je prépare mon avenir après la lutte »


Il fera face à Ness la baleine de Lansar, le 11 novembre prochain. Trouvé dans sa salle de musculation, à l'Olympique Club de Dakar, Baboye le Mbarodi de Pikine prépare activement le combat. Très en forme, il est revenu sur sa préparation, mais aussi sur l'actualité de la lutte, sans oublier ses business.


BABOYE FACE À LA PRESSE : « Je prépare mon avenir après la lutte »

Où en êtes-vous avec la préparation de votre combat contre Ness ?
J'ai commencé les entraînements depuis longtemps. Je m'entraîne à la plage et en mer. Retenez tout simplement que je prépare bien le combat. Et je ne laisse rien en rade. Je travaille mes jambes le haut de mon corps et mes réflexes. Le plus dur a été fait. Il nous faut maintenant travailler la boxe et les contacts
 
Mais qu'est-ce qui peut vous faire gagner contre un jeune lourd comme Ness ?
Je ne le dirais pour rien au monde. Je sais comment faire pour le battre et je le garde pour moi. Tout ce que vous devez savoir c'est que je travaille avec un coach. Je ferai tout pour gagner, c'est un adversaire que je ne minimise pas du tout. Au contraire je le respecte beaucoup parce que je sais que c'est un grand champion qui a fait du chemin, en plus de cela il est très jeune par rapport à moi.
 
Vous comptez voyager comme vous avez l'habitude de le faire pour vos entraînements ou vous comptez rester au pays ?
Je ne vais nulle part. Je reste ici pour me préparer, les rumeurs qui m'envoient ailleurs sont fausses.
 
Pourquoi Ness à la place de Papa Sow, alors que votre combat avec ce dernier était plébiscité par les amateurs ?
Chacun regarde ses intérêts. Dans le milieu de la lutte, on regarde d'abord le cachet. Et il se trouve que le cachet proposé contre Ness est plus élevé que celui proposé contre Papa Sow. Et Ness mérite de m'affronter, puisqu'il a prouvé. Durant toutes ces dernières saisons, il a aligné de très belles victoires. Il respecte tout le monde. Il ne m'a jamais rien dit ou fait de mal. Mais n'empêche, je compte le terrasser. Je ne refuse pas de combattre contre Papa Sow, mais dans ce cas, il faudrait qu'on me paie beaucoup d'argent. Je ne refuse pas de donner leur chance aux jeunes, mais il faut qu'il le mérite. J'ai donné à beaucoup de jeunes comme Balla Gaye 2, Lac De Guiers, Mbaye Diouf et beaucoup d'autres, parce qu'ils avaient mérité de m'affronter. Et si on se dit la vérité, Papa Sow a perdu le sésame pour m'affronter au détriment de Ness qui l'a terrassé la saison passée
 
Vous comptez prendre votre retraite ou continuer, après ce combat ?
Bien sûr que je continue ma carrière. Si cela ne dépendait que de moi, après une victoire sur Ness, j'allais avoir un autre combat le dimanche suivant.
 
Ness a promis de vous enlever une autre dent ?
(Rires)! Vous savez, Ness est un lutteur qui sait non seulement lutter, mais qui sait aussi animer et amuser. C'est une facette de lui que j'aime beaucoup. Mais qu'il sache qu'il ne veut pas ce combat plus que moi, je veux la victoire et je ne travaille que pour cela. Je n'ai jamais dit à un lutteur lors d'un face-à-face que j'allais le terrasser.  En plus, j'ai une peur bleue des médias. Je ne me suis jamais autant entraîné pour un combat. Je cherche de la force, beaucoup de force pour le battre.
 
Que dites-vous de la relation entre Yékini et Ness, si on sait que vous êtes ami avec le roi des arènes depuis votre dernier combat et que vous vous entendez tout le temps au téléphone ?
Entre Yékini et moi il y a beaucoup d'estime. On se respecte beaucoup. Il n'a jamais dit du mal de moi, malgré les trois victoires qu'il a eues sur moi. Il peut être ami, ou aider qui il veut cela ne me regarde en aucune façon. Je ne crois qu'en moi, et je n'ai peur de rien ni de personne en matière de lutte.
 
Quand est-ce que vous vous êtes parlé pour la dernière fois ?
Cela fait longtemps qu'on ne s'est pas parlé.
 
Vous avez fait une année blanche la saison passée, est-ce que ce ne sera pas un handicap pour vous dans ce combat ?
Non, ce n'est pas un handicap. Et si j'ai fait une année blanche c'était pour régler mes business et préparer ma retraite. Le fait de voir d'anciens lutteurs, malades et qui n'ont plus rien m'a ouvert les yeux. Je veux réussir ma retraite, vivre bien après la lutte et ne pas faire l'erreur des anciens. Tant que tu es lutteur et célèbre, tu est adulé, les gens te donnent de l'argent, mais une fois que tu raccroches et que tu disparais de la circulation, les gens t'oublient et t'abandonnent à toi-même. C'est pour cela que je gère mon avenir et celui de ma famille, après la lutte.
 
Mais les business ne gâche-t-il pas quelque part vote carrière sportive ?
Aucunement. Quand j'ai un combat, d'autres personnes, qualifiées, gèrent le business à ma place. Je crée des marchés et je laisse le soin à d'autres personnes de les gérer. Quand j'ai un combat je me concentre sur les entraînements.
 
Après Ness qui pensez-vous affronter ?
Ils sont nombreux mes potentiels adversaires. Je suis incontournable  pour les jeunes lutteurs afin d'obtenir le "Baccalauréat". Les jeunes me réclament et ils savent pourquoi. Un lutteur qui terrasse Baboye voit sa cote de popularité monter sur le coup, parce que j'ai beaucoup fait dans la lutte. J'ai affronté les plus grands et les plus forts. J'en ai beaucoup terrassé et je suis toujours d'attaque. La preuve, montrez-moi un lutteur de ma génération qui a toujours des combats ou qui a toujours les mêmes cachets que moi. Il n'y en a pas. Et je remercie le Bon Dieu pour cela.
 
En tant que lutteur reconnu par tous ses pairs, que dites-vous de la situation entre le Cng et les lutteurs en activité ?
Avant de prendre une décision pour le règlement, le Cng devait se concerter avec tous les acteurs de la lutte, que ce soit les amateurs, les lutteurs ou les journalistes. Les ponctions sur les cachets des lutteurs sont trop élevées. La lutte c'est tout un art. Je me rappelle du combat Modou Lô contre Balla Gaye 2, quand les deux étaient au milieu de l'enceinte avec leurs bouteilles répétant les mêmes gestes, c'était trop beau. Si tout cela disparaît de la lutte, alors tout le charme de ce sport va disparaître avec. Le ministre doit appeler toutes les parties pour discuter de tout cela.
J'en profite pour demander aux journalistes de regarder leurs écrits, parce que parfois cela peut influer sur les relations entre lutteurs. Je conseille par la même occasion aux jeunes lutteurs de se chercher un métier à côté de la lutte. La lutte n'est pas un métier. Le plus important actuellement à mon avis, c'est de construire une arène nationale, et il faut la construire au meilleur endroit possible. Prendre le stade n'est pas une bonne idée, c'est la place du football, pas de la lutte. Ils n'ont qu'à retenir Technopole comme ils avaient dit.


1.Posté par Teranga Galsen le 10/06/2013 13:09
Facebook
jaime t ma peur de rien bravo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal






Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal