Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

BRUCE LEE TOMBE ET NOURRIT DES CRAINTES : “Il faut que je sorte du Sénégal pour soigner mon genou”


BRUCE LEE TOMBE ET NOURRIT DES CRAINTES : “Il faut que je sorte du Sénégal pour soigner mon genou”
 
Bruce Lee n’aura pas réussi le doublé en se succédant à lui-même au palmarès du drapeau du maire Abdoulaye Baldé, battu qu’il a été par Abdou Diouf, samedi dernier à Ziguinchor. Dans son quartier d’accueil de Tilène où nous l’avons trouvé après le combat dont il dit que la tournure l’a beaucoup surpris.
 
“La tournure du combat m’a beaucoup surpris”
Je rends grâces à Dieu. Quand deux personnes veulent la même chose, il faut forcément que l’un gagne et que l’autre perde. La tournure du combat m’a beaucoup surpris. J’étais prêt à rentrer avec la victoire, mais voilà que Dieu en a décidé autrement. Aussi, je me rends compte qu’à chaque fois que j’ai un combat, c’est récurrent, je me retrouve avec des problèmes de genou. Il va falloir que je prenne la question très au sérieux et que je pense à le traiter très sincèrement. J’étais venu pour la lutte pure. Et, si vous avez bien remarqué, je suis parvenu à avoir une bonne prise en le ceinturant. Mais, quand j’ai voulu enchaîner, j’ai constaté que mon genou avait cédé et qu’il s’était plié. Pour éviter des problèmes plus sérieux, j’ai dû me résoudre à lâcher prise.
 
“Quand je l’ai ceinturé, j’étais alors en bonne position mais...”
On ne peut pas dire que la force et la rallonge ont été déterminantes dans ce combat. Comme je l’ai dit, mon genou m’a beaucoup handicapé. malgré tout, je pense avoir lutté avec tout le sérieux et l’engagement qu’il fallait. Mais Abdou Diouf a eu la victoire et je l’en félicite. Le poids n’a pas pesé dans le déroulement du combat. Quand je l’ai ceinturé, j’étais en bonne posture et c’est alors que j’ai entendu mon genou faire un grand  bruit (sama tank bi dafa né karathie)
 
“Il faut que je sorte du Sénégal pour soigner mon genou”
Après le combat, les sapeurs-pompiers m’ont transporté à l’hôpital où j’ai subi une radiographie qui confirme qu’il y a eu déboîtement. La douleur ne m’a pas encore lâché mais je suis un homme et je dois pouvoir faire face. J’ai presqu’eu le même problème avec Bazooka. Je me donnerai donc les moyens de bien soigner mon genou quel qu’en soit d’ailleurs le prix. Tapha Guèye vient de m’appeler (il était 23 h) pour me demander de ne pas me faire consulter par le médecin d’ici et d’attendre mon retour à Dakar pour me faire voir par notre médecin. Il faut que je sorte du Sénégal pour pouvoir bien me soigner. C’est très difficile mais je ferai avec, sans chercher à mouiller qui que ce soit.
 
“Redoubler d’efforts pour revenir à mon meilleur niveau”
C’est vrai que j’ai cumulé deux défaites, mais il n’y a pas très longtemps de cela, j’accumulais les victoires. Ainsi va la vie. Ainsi va le sport. Aujourd’hui, j’ai vu des ténors qui ont pourtant été à un moment donné dans de très grosses difficultés. Pour quelqu’un qui est né le 19 mai 1986, je n’ai encore rien perdu dans l’arène. Il suffit de redoubler d’efforts pour revenir à mon meilleur niveau. Tout va dépendre en partie de mon médecin traitant.
Abdou Diouf a battu n’importe quel champion. Je remercie tous ceux qui, de près ou de loin, m’ont apporté leur soutien. Une fois encore, je laisse tout entre les mains de Dieu.
 
Abou NDOUR & Mor FALL
Source : Sunu Lamb n°1832 du 20 février 2012



Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi







Toute l'actu ci Lambji Lutte Sénégalaise chaque jour, des exclusivités sur Balla Gaye 2, Modou LO, Gris Bordeaux, Eumeu Séne, Bombardier, Ama Baldé, Papa Sow, Yekini etc. Restez informé en suivant LUTTETV.COM