Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

DÉVELOPPEMENT DE L'AGRICULTURE AU SÉNÉGAL L'État met 300 ha à la disposition des lutteurs


DÉVELOPPEMENT DE L'AGRICULTURE AU SÉNÉGAL L'État met 300 ha à la disposition des lutteurs
A l'occasion de la rencontre hier avec les lutteurs en activité, le miniata de la Jeunesse, Marne Mbaye Niang, a dit l'engagement de l'Etat à accompagner les athlètes avec 300 ha et en se basant sur un budget du PAM estimé à 17 milliards.

C'est au stade Léopold Sedar Senghor qu'a eu lieu, hier matin, la rencontre entre l'Association nationale des lutteurs professionnels en activité et le gouvernement représenté par le ministre de la Jeunesse, Marne Mbaye Niang. Ce dernier, dans son discours, a dit que «la carrière d'un lutteur est éphémère. La lute est une affaire de guerriers et de nobles. L'Etat, dans sa politique de jeunesse, compte appuyer les lutteurs qui voudraient se lancer dans l'agriculture. Et quand on parle d'agriculture, c'est aussi l'élevage, la pisciculture voire les unités de transformation. L'Etat va les assister dans la production et s'engage ensuite à acheter les produits. Même ceux qui ont d'autres projets de développement pourront bénéficier du fonds de 17 milliards en accord avec le PAM (Programme alimentaire mondial)». De son côté, le Directeur général du Programme du domaine agricole communautaire (Prodac), qui revenait juste d'une conférence à Ziguinchor, a été plus long dans son discours. Selon M. Senghor, «la lutte fait partie de notre culture mais ne peut développer un pays à elle seule. Nous sommes heureux de vous accueillir mais je veux travailler avec ceux qui ont effectivement envie de travailler».

Il n'en fallait pas plus pour susciter une vraie satisfaction du côté des lutteurs. Leur président, Khadim Gadiaga, se «félicite de la présence du ministre qui nous a rassurés. Comme il l'a dit, le projet peut commencer, dans un jour, deux, dans une semaine. Le Directeur du Prodac s'est dit disposé à nous faire un exposé avec des images à l'appui. Nous allons incessamment convoquer un plus grand rassemblement avec les lutteurs pour mieux nous imprégner du dossier. Après quoi, on passera à la phase active du projet». Des lutteurs d'envergure comme Modou Lô et Eurneu Sène, présents à la rencontre, ont beaucoup apprécié l'initiative et prient pour la réussite du projet.

Abou NDOUR
Source : Sunu Lamb n° 2669 du 5 décembre 2014



Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi







Toute l'actu ci Lambji Lutte Sénégalaise chaque jour, des exclusivités sur Balla Gaye 2, Modou LO, Gris Bordeaux, Eumeu Séne, Bombardier, Ama Baldé, Papa Sow, Yekini etc. Restez informé en suivant LUTTETV.COM