www.arenebi.com
Samedi 25 Octobre 2014
HTML Online Editor Sample


ELTON DEPUIS WASHINGTON « Je vais créer beaucoup de surprises »

Il est 14 heures en Amérique. Le téléphone d’Elton sonne. À l’autre bout du fil, c’est le reporter de Sunu Lamb qui vient en quête d’informations. Avec le Bulldozer de Guédiawaye démarre un agréable et enrichissant jeu de questions-réponses.


ELTON DEPUIS WASHINGTON  « Je vais créer beaucoup de surprises »

Entretien

 

Elton, peut-on savoir quand comptez-vous revenir au pays ?

Je suis encore là, mais je pense revenir au pays d’ici quelques semaines.

Détaillez-nous un peu votre planning de travail là-bas

Je suis en train d’abattre un bon boulot ici. Je fais en effet deux séances alternatives. Je fais de l’endurance tôt le matin, et de la boxe le soir, surtout les mardis, mercredis et parfois les samedis. Si, par exemple, je fais de la boxe le matin, le soir, je fais alors de la musculation. Le travail de fond que je suis en train de faire ici à Washington DC, je ne l’ai jamais fait par le passé. Je suis dans de très bonnes conditions et en de très bonnes mains.

Qui sont vos entraîneurs ?

J’ai la chance d’être coaché par un Sénégalais vivant ici du nom de d’Habib Bâ. Il fut entraîneur de football au Sénégal. C’est lui qui forme de nombreux moniteurs ici. C’est un professeur d’éducation physique qui connaît et maîtrise la lutte. C’est pourquoi, lorsque je suis venu, il n’a pas eu de difficulté à me fixer un planning de travail. D’emblée, il m’a emmené dans un hôpital des sports pour me faire passer une visite médicale et voir comment je dois travailler pour être au top de ma forme.

Après ce contrôle médical, que vous a-t-il conseillé ?

On m’a dit que je n’avais pas besoin de beaucoup de volume et que j’avais donc beaucoup de graisse. Donc, actuellement, je travaille pour dégraisser, baisser mon volume et renforcer mes muscles.

Sur quelles techniques travaillez-vous actuellement ?

Actuellement, tous mes entraînements techniques sont basés sur la souplesse et la vitesse d’exécution. Je fais beaucoup de travail avec la corde, du physique sur longues distances avec certains gestes devant me permettre d’être assez vivace. En boxe, je suis coaché par un Américain qui s’est converti à l’Islam et qui se nomme Yaya Jones. C’est lui qui entraînait Evander Holyfield (ancien boxeur américain et ex-champion du monde des poids légers WBA, ndlr).

C’est votre premier voyage aux USA. Comment appréciez-vous ce séjour ?

J’ai remarqué beaucoup de changements positifs dans ce que je fais. Là, j’ai le temps de bien travailler et de bien récupérer après le boulot. C’est déjà un grand avantage. J’ai vraiment senti une bonne assise physique chez moi. Je me suis amélioré à bien des niveaux.

Est-ce à dire que votre adversaire Pakala aura du pain sur la planche ?

Je ne vais pas trop parler de mon adversaire, mais retenez que je suis décidé à montrer quelque chose, beugueuna woné sama bopp. Je pense qu’à mon retour, et surtout lors de ce combat, je vais créer beaucoup de surprises. Les amateurs le devineront rien qu’en me voyant.

Quel sera votre plan de travail une fois à Dakar ?

Actuellement, comme vous le voyez, je suis en train d’affûter mes armes en musculation et en boxe. Donc, au retour, à Dakar, je vais continuer ce que je suis en train de faire, mais de façon moins intense. Ce qu’il faut noter, c’est qu’une fois à Dakar, je vais plus miser sur les contacts avec mes coéquipiers. Parce qu’ici, c’est ce qui me manque et je dois accentuer mon travail sur ce plan à Dakar sous la supervision de mes encadreurs techniques.

Aujourd’hui, l’actualité de la lutte au Sénégal, c’est le dopage. Est-ce que vous avez pris vos précautions ?

Quand tu arrives ici, on te dit que tu as des possibilités de gonfler en quelques jours, juste en prenant une injection. Il y a, à côté, des protéines qu’on peut prendre aussi. Ce que je puis vous dire, c’est que je n’ai jamais joué avec le dopage, et ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer à jouer avec. Il y a, par contre, une certaine alimentation qu’on exige de nous pour éviter certaines blessures et autres.  En tout cas, ici, on te parle carrément des méfaits du dopage. On te dit par exemple, si tu prends certains produits, ton espérance de vie sera très courte, et que si tu devais vivre 80 ans, tu ne vivrais que 40 ans.

Quel est votre poids actuel ?

Je ne me suis pas encore pesé. Mais lorsque je suis arrivé, on m’a pesé et je faisais entre 146 et 147 kg. Je suis en train de baisser mon poids.

Par Abdoulaye DEMBÉLÉ



1.Posté par assane iles le 21/12/2012 21:50
j'espére que elton reviendra plus percutant

2.Posté par daouda balla pouye le 26/01/2013 23:29
dia dieuf way mbeur niak rek diarignou ligeuy rekay fayé do ko réthiou béniyone

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi



Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal

Recherche par mot clé dans l'actu





Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : A.A
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal