www.arenebi.com



EUMEU SÈNE, EN GAMBIE «Je ne lutterai pas contre Yékini»


EUMEU SÈNE, EN GAMBIE «Je ne lutterai pas contre Yékini»

 
Lors de son séjour en Gambie où il séjournait la semaine dernière, le Fou de Tay Shinger s'est confié à votre canard préféré. Dans cet entretien qu'il nous a accordé, le tombeur de Balla Gaye 2 est revenu sur ses relations avec le Président Jammeh, ses potentiels adversaires et beaucoup d'autres sujets liés à la lutte.
 
Entretien
 
Qu'est-ce qui explique votre présence en Gambie ?
Permettez-moi tout d'abord de rendre grâce à Allah et de réitérer mes prières sur Son Prophète, Mohamed (PSL). Je remercie mes deux parents, mes amis, mes supporters qui sont très nombreux ici. Entre nos deux pays, c'est le même peuple et nous avons le sport en commun. Quand un lutteur gambien danse, c'est comme quand Balla danse, Yékini ou un autre lutteur sénégalais. Je rends encore une fois grâce à Dieu car c'est Lui Qui donne la victoire à qui Il veut. Il pouvait la donner à Balla Gaye 2 qui, il faut le reconnaître, est un très grand champion. Je l'encourage. C'est ça le sport. Je suis très bien placé pour l'encourager car je l'ai devancé dans l'arène et j'ai connu la victoire, la défaite et des moments difficiles. Je suis en Gambie sur invitation du Président Jammeh qui m'a beaucoup aidé dans ce combat.
 
Comment le Président Jammeh vous a-t-il aidé ?
Il m'a beaucoup aidé mais je ne peux pas entrer dans certains détails. Il m'a toujours aidé. Quelques heures seulement après mon combat, il m'a appelé et nous avons longuement échangé. C'est comme ça qu'il m'a notifié l'invitation qui justifie ma présence ici. Il faut savoir aussi que le Président Jammeh est l'ami du Sénégal, des politiciens mais surtout des sportifs et des chanteurs. Là où nous sommes (Hotel Ocean Bay), je ne sais pas comment je dois l'appeler ; peut-être que c'est un hôtel 10 étoiles (rires). Le Président Jammeh a tout pris en charge. Mes accompagnateurs et moi ne manquons de rien. Il m'aime' et m'a beaucoup aidé. Bon, maintenant je m'arrête là car vous de Sunu Lamb, vous êtes dangereux (danguéna garaw).
 
Les propos que vous avez sortis de votre bouche dimanche dernier continuent d'alimenter les débats au Sénégal et en Gambie...
Oui je suis vraiment désolé, mais c'est derrière moi. Je présente mes excuses à tout le monde. Peut-être que si j'avais consulté des gens avant d'aller sur le plateau de la TFM, ça ne se passerait pas comme ça. D'ailleurs, un ami psychologue m'a appelé pour me demander d'éviter certaines déclarations à chaud car c'est le mal des sportifs en général. Il m'a dit que quand on est content ou malheureux, on peut dire des choses qui peuvent secouer la terre. Un ami que je remercie. Ce qu'il a dit est tellement vrai que ça se vérifie. Actuellement, Zlatan Ibramovic est sous le coup d'une sanction disciplinaire et c'est certainement des propos comme les miens qui lui ont valu ça. Encore une fois, toutes mes excuses à tout le monde.
 
Juste après le combat, est-ce que Balla vous a appelé au téléphone ?
Non, le combat a eu lieu dimanche. Trois jours après, nous nous sommes croisés sur le plateau de la TFM pour un dernier face-à-face. Ensuite, j'ai quitté le pays pour venir en Gambie. Le temps est très court. Mais, je sais que le Balla Gaye 2 en nguimb est très différent de celui en dehors de l'enceinte. C'est quelqu'un de bien et qui, humainement parlant, est sans façon.
 
Après cette victoire, comptez-vous redescendre dans l'arène avant la fin de la saison ?
Non ! Vous savez au terme d'un combat comme celui-ci, avec tout ce qu'il y a comme voyages, entraînements, on est complètement épuisé. Aucune préparation de combat n'est facile (il se répète). C'est pourquoi, pour répondre à votre question, je vous dis tout de suite que je vais me reposer pour le reste de la saison. Maintenant, je vais pouvoir me déplacer librement, aller dire bonjour à mes amis, mes fans, mes parents.
 
Pourtant, on parie avec insistance de votre prochain combat de la saison...
(Rires) C'est normal. Vous savez, les amateurs font partie de nous. Sans eux, nous ne sommes rien. Maintenant libre à eux de me trouver un adversaire pour un combat. C'est bon mais que les amateurs sachent aussi, comme je l'ai dit tantôt, que je me repose pour le reste de la saison. La lutte, encore une fois, est ma profession. Si cela ne dépendait que de moi, chaque saison je descendrais dans l'arène.
 
Rêvez-vous du titre de roi des arènes ?
Bien sûr ! Comme chaque lutteur, c'est un rêve car il n'est pas donné à n'importe qui d'être roi des arènes. Même si c'est pour garder la couronne pour quelque temps et la rendre ensuite. Balla Gaye a été roi des arènes alors que moi je ne le suis pas encore (rires). Vous voyez ! Le titre de roi des arènes est très bon pour un lutteur. Ça honore et ça fait partie du palmarès. Je prie Allah pour qu'il me donne ce titre avant la fin de ma carrière.
 
Que répondez-vous à ceux qui estiment que vous êtes vieux ?
(Éclats de rires) En réalité, un vieillard ne fait pas du sport. Pour moi, le vieillard reste à la maison, assis sur sa natte, chapelet à la main, en train de veiller sur ses petits-enfants. Je l'ai toujours dit, j'ai lutté très tôt. Tous ces lutteurs dont on parle ça et là dans l'arène sont de la même génération que moi. Seulement, je les ai devancés dans l'arène. Et puis, être vieux c'est dans la tête. Roger Milla, Maldini ont joué jusqu'à plus de 35 ans. Mais au Sénégal, facilement, les gens font de toi un vieillard. De grâce, arrêtez de dire que je suis vieux. Les vieillards au Sénégal sont Iba Kane, Bécaye Mbaye, Lamine Samba et vous. Il paraît qu'à la fin du mois, vous vous rendez à L'IPRES pour percevoir votre pension (éclats de rire).
 
Tyson a un combat le 3 mai contre Gris. Que lui direz-vous ?
C'est mon grand frère et il le restera toujours. Boul Faalé m'a façonné. Il m'a encadré et tout donné. Pour son combat contre Gris, je prie pour que le Bon Dieu lui donne la victoire. Il est simple et modeste. Et ce n'est pas quelqu'un qu'on entend dans des détails. Tyson a révolutionné la lutte. Il l'a fait aimer à beaucoup de jeunes. Il doit vraiment gagner ce combat car Kaolack en a besoin. Pikine aussi.
 
Savez vous qu'un combat est sur toutes les lèvres ?
Lequel ?
 
Eumeu / Yékini
Je ne lutterai pas avec lui.
 
Pourquoi ?
Abdoulaye ! Je ne lut-te-rai-pas avec Yé-ki-ni.
 
Quand est-ce que vous comptez rentrer au Sénégal ?
Inch Allah dimanche. Et je prendrai la route car je dois faire escale dans certaines localités pour rencontrer mes fans. D'ailleurs, je profite de cet entretien pour leur demander de m'attendre. De Karang à Bargny en passant par Kaolack, Fatick, Mbour, que tous les admirateurs d'Eumeu Sène sortent ! Je devais prendre l'avion pour rentrer mais j'ai préféré la route pour pouvoir les croiser.
 
Votre mot de la fin ?
Je remercie tout le monde. Gambiens et Sénégalais, le Président Jammeh, les admirateurs d'Eumeu Sène d'ici et d'ailleurs, ceux qui me connaissent et ceux qui ne me connaissent pas. Merci, Choukrane, Thank you, Diarama, Obrigado. Mention spéciale à Sunu Lamb. Ce que vous faites pour notre sport national et les lutteurs en général est vraiment énorme. Tu m'as agréablement surpris car je croyais que seule la TFM me suivait. Je ne savais pas qu'il y avait Sunu Lamb. Ça prouve votre professionnalisme et l'intérêt que vous portez à notre sport national. Soyez-en remerciés.
Par Abdoulaye DIAGNE (Kaolack),
envoyé spécial en Gambie
Sunu Lamb n° 2773 du 11 avril 2015

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal

Recherche par mot clé dans l'actu





Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal