Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

Ecole de lutte Balla Gaye et Wade : Les 50 millions de la discorde.

Après avoir reçu 50 miilions du chef de l'état, l'école de lutte Balla Gaye vers l'implosion. Récemment, le chef de l'État sénégalais, Abdoulaye Wade à reçu en audience l'école de lutte Balla Gaye. Après leur avoir donné de l'argent et des véhicules, l'école est aujourd'hui au bord de l'implosion.


Ecole de lutte Balla Gaye et Wade : Les 50 millions de la discorde.
 Le vice président et le porte parole de l'école de lutte Balla Gaye sont exclus de cette entité. Exclus parce que tout simplement ils ont refusé de répondre à l'appel du président de la république. Ils ont refusé parce qu'ils ne voulaient pas politiser l'école de lutte qui a beaucoup de supporters d'obédience politique différente. Les 50 millions offerts ainsi que les véhiculent divisent les membres.

Pour se démarquer de tout ce bruit, Balla Gaye 2, leader de l'école de lutte en question a dit dans un entretien accordé à un journal de la place qu'il ne soutenait pas Wade, mais qu'il a répondu à l'audience pour accompagner son écurie. Il juge qu'ils ont le droit d'être accueilli par le président le la République, parce qu'étant sont des citoyens comme tous les sénégalais.

Cette réception pose plusieurs problèmes, notamment, la questions de savoir pourquoi l'école de lutte Balla Gaye 2 a été choisi sur une centaines d'écuries existantes à Dakar. Aux dernières nouvelles, le président a invité d'autres écuries à la présidence, et ces dernières ont tout simplement refusé l'offre. C'est le cas de Rock Énergie, Boul Falé, Ndakarou entre autres. Certains y voient un moyen utilisé par Abdoulaye Wade pour reconquérir l'électorat de la banlieue qu'il a perdu.

C'est peut-être une bonne chose pour le président wade que les autres écuries aient refusé l'invitation, car si le chef de l'état devait donner 50 millions à toutes les écuries pour respecter l'équité, rien que pour 10 écuries l'addition s'éléve déjà à 500 millions. Sachant que l'on compte plus de 100 écuries au sénégal, imaginez la facture collossale que cela représenterait.
 On ne compte pas même les 4X4 offertes par le chef de l'état. Et l'argument avancé par "pére Balla" pour justifier cet argent, à savoir qu'ils ont besoin d'un lieu d'entrainement, est valable pour toutes les écuries car trés peu d'entre elles ont un terrain d'entrainement qui leur appartient.
 
 


Ecole de lutte Balla Gaye et Wade : Les 50 millions de la discorde.
Du côté des supporters de Balla Gaye 2, les avis divergent aussi, car beaucoup d'entre eux déplore la politisation de l'écurie. Ce qui a abouti à la création sur Facebook d'une page appellant à boycotter Balla Gaye 2. En interne, les choses ne semblent pas s'arranger car le président d'honneur Malick Gakou conteste son limogeage au motif "qu'on ne peut pas limoger un président élu".

La lutte étant le sport le plus populaire du Sénégal, et qu'il draine plus de foule que n'importe quel autre discipline, c'est bien pensé et commencer par Balla Gaye 2 semble être une bonne tactique. Mais cela portera-t-il ses fruits pour le gouvernement ? Seul l'avenir proche nous le dira, car les élections présidentielles sont dans 6 mois environ.

 

Mame Tening, Arenebi




Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi







Toute l'actu ci Lambji Lutte Sénégalaise chaque jour, des exclusivités sur Balla Gaye 2, Modou LO, Gris Bordeaux, Eumeu Séne, Bombardier, Ama Baldé, Papa Sow, Yekini etc. Restez informé en suivant LUTTETV.COM