Envoyez vos colis au Sénégal avec http://www.colis-gp.com/
www.arenebi.com



FORZA, PENSIONNAIRE DE L'ECURIE FASS Tel le phœnix !...

Dans le « clan Fass », Forza (c'est son nom de « guerre ») figure, en bonne place parmi les proches et lieutenants du 3e « Tigre », Gris Bordeaux. Suprême honneur pour ce jeune natif de Bargny (village traditionnel lébou situé à 35 km de Dakar) qui a appris les rudiments de la lutte sur la plage où les jeunes pêcheurs se livrent à cette activité, leur jeu favori, une fois les pirogues débarquées ou en attendant leurs collègues partis en mer. Très vite, les camarades de jeu de Forza décèlent en lui des qualités intrinsèques d'un champion en devenir. Ils avaient vu juste. Au fil du temps, ce dernier prend goût à la chose et ce qui devait arriver arriva : sa passion pour ce « jeu » l'emporte sur tout et lui inocule le virus.


FORZA, PENSIONNAIRE DE L'ECURIE FASS Tel le phœnix !...
Comme tout jeune apprenant, Forza fait des piges dans les « mbapaths » (séance de lutte traditionnelle) où il affûte ses armes. Cet apprentissage s'avère payant et le futur champion réussit avec brio son « cours d'initiation » (CI) avec force trophées et présents remportés au cours de ses « pérégrinations sportives » qui lui ont permis de fourbir davantage ses armes ... techniques en direction d'un avenir qu'il voyait tout consacré à la lutte. La balle était désormais dans le ... « nguimb » de Forza. Cette prise de conscience servie par une confiance en soi, un registre technique bien au-dessus de la moyenne, un gabarit imposant ont ouvert au jeune Bargnois les portes de l'arène (lutte avec frappe). Son amour pour Fass est né de sa proximité avec un de ses grands-pères qui ne respirait que pour les Guèye (Mbaye et Moustapha) et leurs camarades d'écurie. Moralité : point de dilemme pour le jeune lutteur quand il s'est s'agi de choisir un point de chute. Fass lui ouvre ses portes et le rêve du jeune Bargnois, fan de Moustapha Guèye, de devenir réalité. Forza n'a pas été témoin des exploits et autres faits d'armes du 1er « Tigre » de Fass ; il était tout jeune à cette époque-là. Il s'est contenté des récits des grandes personnes, fans du champion d'exception qu'a été Mbaye Guèye. L'arrivée de Forza à Fass a coïncidé avec l'avènement de Moustapha Guèye qui a hérité du « brassard de capitaine » après le retrait de son grand frère. Autant, il admirait le premier « Tigre », autant il était subjugué par le registre technique de son successeur qui, au plan technique, flirtait avec l'infiniment parfait. Dans un grand jour, Moustapha Guèye était tout simplement sublime. Tout lui réussissait. Seul Mohamed Ndao Tyson lui a tenu tête du temps de sa splendeur. Cette défaite est restée en travers de la gorge de Forza qui s'est juré de laver l'affront en faisant regretter à tous les tombeurs du 2e « Tigre » de Fass ce crime de lèse-majesté. Gris Bordeaux n'est pas seul dans son combat...
 
2007, année du sacre
Sous l'ombre de « maestro Tapha Guèye» et du staff technique de l'écurie Fass, Forza renforce son « bagage » et s'ouvre les portes de l'équipe nationale de lutte dont il a porté les couleurs. Ce séjour dans la tanière des Lions de la lutte, au contact des meilleurs et notamment durant les présélections pour une place parmi le « cinq majeur » national en direction de l'Afrique, a permis au jeune champion de fourbir davantage ses armes. Le résultat ne s'est pas fait attendre. La campagne 2007 au Niger en a été la parfaite illustration.

Habitués à jouer les grands rôles en Afrique et notamment dans l'espace CEDEAO où la lutte est érigée en sport de la communauté, Sénégalais et Nigériens se disputent la suprématie, au plan sportif, dans cette partie de l'Afrique. Il en a été ainsi lors de a campagne 2007 au Niger où Forza et ses coéquipiers ont ravi la vedette à leurs éternels rivaux nigériens battus à domicile. Le retour au bercail pour ces lions couverts de médailles fut triomphal. Sacré, à Niamey, le jeune médaillé l'a été également à Kaolack, durant la même année où il a gagné le tournoi des lourds et loupé de peu le « Drapeau du chef de l'Etat » remporté par Ablaye Thiam dit Laye Ndiombor, un autre Lion de la lutte, qui évoluait sous les couleurs de la région de Kaolack, tandis que Forza roulait pour Dakar. Assurément, l'année 2007 sera inscrite en lettres d'or dans la carrière de Forza qui y a réalisé trois gros exploits : médaillé d'or à Niamey, sacré champion du Sénégal en lourd en lutte simple et vainqueur de son premier combat en lutte avec frappe (arène) face à Djilor, un lutteur de Thiaroye. Ce premier succès dans cette forme de lutte a pris les allures d'une révélation pour le jeune colosse qui tape dans l'œil des promoteurs.

En 2009, la promotrice Ndèye Ndiaye Tyson lui offre l'opportunité, de confirmer sa première sortie face à Djilor. Forza ne la rate pas. Il accroît son capital sympathie vis-à-vis des amateurs en venant à bout de Mitrailleuse, pensionnaire de l'écurie Rock Energie, dont les rafales ont été de nul effet face au feu nourri de l'« ennemi » dont la précision des tirs (coups de poing) n'avaient rien à envier aux balles d'un sniper (tireur d'élite). Et le combat cessa faute de combat après un coup de massue qui a littéralement foudroyé Mitrailleuse qui s'est retrouvé au sol, groggy. Forza venait de révéler au grand jour une autre de ses ... armes fatales. Le cercle des adversaires du jeune lutteur de Fass commence à se dégarnir après ce coup d'éclat. Abdoulaye Wade, un poulain de Mor Fadam, se porte volontaire pour empêcher Forza de réussir la passe de trois. Peine perdue. Il ne fait pas le poids. Et de trois pour le poulain de Moustapha Guèye dont l'appétit grandissant lui permet de signer un autre succès face à Modou Awa Tine, un protégé de l'ancienne gloire Aliou Camara dit Boy Bambara, directeur technique de l'Ecole de Lutte Niarry Tally Boy Bambara (ENTBB).
 
Coup d'arrêt
Forza prend du galon et gagne une place dans l'organigramme de l'arène. Cette « nouvelle station » lui ouvre la voie qui mène à Pakala de Mbour (Petite Côte), champion d'Afrique en lutte simple doublé d'un véritable dur à cuir qui traîne la réputation d'un puncheur hors pair après le supplice subi à Mbour par Boy Nar qui lui faisait face. Saoulé de coups dont la précision le disputait à la puissance, le pensionnaire de l'écurie Fass s'était affaissé comme un baobab après une série du Mbourois. Forza savait donc à quoi s'en tenir en affrontant ce jeune colosse. Hélas, pour cause de blessure, le combat fut reporté pour permettre au Fassois de se soigner. Le face-à-face eut lieu le 4 avril 2012 au stade Lat Dior de Thiès. Une fois de plus, Pakala sema colère et désolation dans l'écurie Fass en venant à bout d'un Forza qui, ironie du sort, avait dominé son adversaire à la frappe en le contraignant à un passage forcé chez le « Dr Ardo ».
Le retour aux affaires du pensionnaire de l'écurie Fass s'est avéré payant en 2013 avec son succès face à Khadim Ndiaye 2 de Thiaroye, au grand bonheur du staff de Fass et des membres de l'ASEF (Association des Supporters de l'Ecurie Fass) du président Bouba Thiaw qui avaient retrouvé le sourire parce que convaincus que leur poulain s'était remis de sa blessure. Leur joie aura été de courte durée, une année. En 2014, pour les besoins de la « guerre des seconds couteaux » (les lieutenants de Gris Bordeaux et d'Eumeu Sène), Forza croise Jordan. La forme resplendissante et la détermination du lutteur de Fass de revenir à la surface firent renaître l'espoir parmi les siens. Hélas, ils avaient compté sans une vieille blessure de leur idole. Forza en a fait les frais à l'ultime séquence qui lui aurait permis d'effacer sa contre-performance précédente. Et le doute de gagner à nouveau le camp de Fass après ce nouveau revers.
 
Le 31 Juillet, jour de vérité
Pour l'ancien champion d'Afrique, cette série noire n'est plus qu'un mauvais souvenir. Le Forza qui avait aligné une série de trois victoires, à ses débuts, est désormais d'attaque, a déclaré l'intéressé sur le plateau de Walf TV qu'il a partagé avec Elton (ELBG) qu'il a défié publiquement Ce combat n'est plus d'actualité, le coéquipier de BG2 doit en découdre Baboye le 25 juillet en « lever de rideau » de Bombardier-Modou Lô. Pour autant, les chances de Forza d'éviter une année blanche sont intactes. Luc Nicolaï and Co et son partenaire GFM Entertainment se sont attaché ses services pour leur méga-gala du 31 juillet. Super Etoile de Lansar lui portera la contradiction.
Babacar S. FAYE
le TEMOIN n° 215 du 26 juin 2015


1.Posté par BA le 29/06/2015 15:46
Mr Ndiaye je pense que FORZA a croisé JORDAN avant de croiser Khadim N'diaye. Merci de vérifier si j'ai tort ou
raison. ARENEBI.COM intervenez s'il vous plait

2.Posté par Admin Arenebi le 01/07/2015 00:50
Bonjour Ba,

Le combat Forza Jordan est le plus récent (2 ans à peine), donc son combat avec Khadim Ndiaye c'était bien avant.

Cordialement

3.Posté par Ba le 01/07/2015 23:30
Je ne suis pas daccord Mr ladministrateur. Le combat forza khadim ndiaye n2 cetait le 3mai 2014. Reverifiez svp. Mandela wrestling ki lavé organisé

4.Posté par Admin Arenebi le 01/07/2015 23:51
Salut Ba,

vous avez parfaitement raison. Le combat Jordan/Forza c'était en janvier 2013 alors que Forza/Khadim Ndiaye 2 s'est tenu en mai 2014. Merci pour la précision.

Ci après les images du combat Forza/Khadim Ndiaye 2 :


https://www.youtube.com/watch?v=wCsaiNB3jik

Diadieuf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal

Recherche par mot clé dans l'actu





Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal