www.arenebi.com



Fass ne “farce” plus !

Tapha Guèye a réussi de nouveau à avoir une emprise sur les lutteurs, sur le terrain administratif, on recolle les morceaux. Comme un phénix, Fass veut renaître de ses cendres. C’est dans cette optique que Gris Bordeaux est retourné sur ses pas en Espagne.


Fass ne “farce” plus !
Gris Bordeaux, battu malgré une belle prestation devant Eumeu Sène, Papa Sow, freiné dans son ascension par Ness, les lutteurs Ouza Sow, Boy Nar et Balla Diouf en fronde, l’écurie Fass a connu, la saison dernière, des sensations à sens unique très amères. Pour repartir du bon pied, des mesures sont mises en branle. Parmi celles-ci, la réconciliation Gris – Moussa Gningue (voir notre édition du lundi) annoncée. Un acte parmi tant d’autres, mais le bon bout auquel l’écurie devait s’agripper pour amener toute l’équipe dans la même direction.

“Seul contre tous, on avait un bloc qui permettait de faire face, malheureusement, il s’était fissuré à plusieurs endroits, dont celui qui touchait directement Gris Bordeaux – Moussa Gningue”, déplore Abass Ndoye, président de l’écurie. “Cette cassure entre deux personnes en avait entraîné d’autres au sein de l’écurie. Gris Bordeaux est le leader de l’écurie et Moussa un homme d’une grande importance. Il n’y a pas dans le groupe quelqu’un qui est prêt à consentir les mêmes sacrifices, les mêmes risques pour un lutteur. On est en train de réconcilier tout le monde parce que c’est l’unité qui faisait la force de l’écurie”

 
Au nom de cette unité, le premier Tigre de Fass va se remettre au travail. “Mbaye Guèye revient dans le staff technique et aux côtés de Moussa Gningue”. Cependant, la réconciliation entamée ne saurait se résumer à Moussa Gningue – Gris Bordeaux, car ce n’est pas le parfait amour entre le trésorier Thierno Dramé et le secrétaire administratif Malick Guèye. D’ailleurs c’est pour éviter un clash que les instances de l’écurie ne se sont pas réunies depuis la nomination d’Abass Ndoye à la tête de l’écurie en remplacement de Momar Ndiaye. Une épine que les Fassois vont devoir enlever de leur pied pour espérer marcher sans difficulté. “Des lutteurs se sont attelés à cette tâche. Ils exigent la réconciliation entre Thierno et Malick et le respect du code de conduite par les dirigeants.
 
La reprise en main du groupe par Tapha
Si du côté des administratifs le combat de la réconciliation semble être gagné, le staff technique dirigé par Moustapha Guèye a fini de fêter sa victoire. Elle est certaine. Le deuxième Tigre de Fass a réussi à reprendre en main le groupe qui s’était disloqué la saison dernière. “Elle s’est faite dans la plus grande discrétion, sourit Abass Ndoye. Lors d’une réunion, nous avions demandé à Tapha s’il était prêt à assumer son rôle à 100%. Il a accepté. Auparavant, il y a eu une séance d’explication entre les lutteurs et lui. Tapha ne pouvait plus comprendre l’absentéisme des pratiquants sans aucune raison, encore moins les retards non justifiés. Il a posé sur la table ses conditions qui ont toutes été acceptées. Le lutteur qui arrive 15 minutes après le démarrage de la séance est mis de côté. Fût-il Gris Bordeaux. Chaque séance est sanctionné par un rapport. Les lutteurs ont adhérés et il a débuté la séance d’hivernale au camp Leclerc. Aucun lutteur n’a le droit de prendre un combat sans l’avis du staff technique. Cette démarche de Tapha est à saluer, mais la première initiative est venue de Gris Bordeaux qui avait convoqué tous les lutteurs chez lui pour leur expliquer les règles du jeu. Il s’en est suivi une autre rencontre entre lutteurs en fin de saison, en présence de Tapha Guèye cette fois. Après, ils se sont retrouvés chez Moustapha pour harmoniser les positions et repartir du bon pied. C’était sans les dirigeants.
 
Le cas Boy Nar en suspens
Dans ce nouvel élan, Fass devrait faire sans Boy Nar. Le lutteur, ami de Balla Gaye 2, qui s’est attaqué aux symboles de l’écurie, Mbaye Guèye et son frère, en paiera le prix. Pour le moment, il n’est pas exclu, mais la décision ne devrait pas tarder. “L’écurie va statuer définitivement sur son cas à la prochaine réunion. Mais déjà, il ne bénéficie d’aucun avis favorable ni du côté des lutteurs ni des dirigeants. On avait préféré l’ignorer pendant qu’il faisait ses sorties dans la presse pour ne pas nous laisser divertir”. Tapha Guèye 2 qui était “poursuivi” pour les mêmes motifs peut s’estimer heureux. Son exclusion était en bonne voie, mais le lutteur a été sauvé par la médiation du président Abass Ndoye en costume de rassembleur. “Il ne devait même pas prendre part aux différentes rencontres, entre les lutteurs tenues chez Tapha, mais on a fait preuve de clémence d’autant plus qu’il avait présenté ses excuses aux lutteurs et à Moustapha Guèye qu’il avait attaqué sans raison dans la presse”.
 
Gris Bordeaux recharge ses batteries en Espagne
Contre Eumeu Sène, Gris Bordeaux n’était pas le vainqueur, mais a fait découvrir une autre facette de lui. Un corps d’athlète des grands jours, une capacité de résistance, une technique de lutte variée et un bon coup de poing. Autant d’arguments qui lui ont valu des félicitations malgré une combat perdu. Pour revenir dans l’arène avec les mêmes dispositions pour un résultat plus prometteur, Gris Bordeaux est retourné à la source : en Espagne. Il s’y trouve depuis le 4 octobre et ne compte revenir qu’à la mi-novembre pour participer, comme l’exige le contrat de sponsoring, à la promotion du combat contre Baye Mandione. Ce combat organisé par la 2STv est prévu le 1er janvier 2012 au stade Demba Diop.

 

Saliou GACKOU
Source : L’OBS n°2425 du 20 octobre 2011 

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal

Recherche par mot clé dans l'actu





Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal