www.arenebi.com



GRIS BORDEAUX CRACHE SES VÉRITÉS « Celui qui pense que sans lui Fass va échouer se leurre »

Attaqué de toutes parts par certains de ses coéquipiers et dirigeants, Gris Bordeaux a brisé le silence. En marge de la rencontre qu’il a convoqué hier au niveau de leur salle d’entraînement sise à la Zone B, le 3ème Tigre de Fass aborde les objectifs qu’ils se sont fixés avant de répondre à ses détracteurs.


GRIS BORDEAUX CRACHE SES VÉRITÉS  « Celui qui pense que sans lui Fass va échouer se leurre »

Entretien

Peut-on savoir pourquoi vous avez convoqué une rencontre avec tous les lutteurs de l’écurie Fass ?

Avant l’ouverture de chaque saison, je fais comme nos dirigeants de Fass en convoquant tous les lutteurs de l’écurie. L’objectif de cette rencontre, c’est comment aborder la saison, le comportement que nous devrons avoir durant la saison. J’étais d’ailleurs surpris que Sunu Lamb ait barré à sa « Une » que : Gris Bordeaux convoque les lutteurs de Fass.

Qu’est-ce qui justifie l’absence de vos coéquipiers tels que Balla Diouf, Forza, Tapha Guèye 2… ?

Ils ont tous été convoqués. Peut-être que certains d’entre eux à l’image de Balla Diouf ont eu des contretemps. Forza, lui, est un peu souffrant. Nous nous sommes réunis en mettant tout dans le cadre purement sportif. Nous avons, en tout cas, décidé de briller avec de « nouveaux bagages » cette saison. Certains parmi nous sont déjà engagés dans des combats.  Je parle de Forza, Lac Rose, Papa Sow, King Kong… Ce sont des combats très importants, raison pour laquelle nous avons convoqué cette rencontre pour voir comment aborder notre saison avec ces combats d’une si grande importance.

Que ferez-vous pour que vos défaites ne soient pas aussi importantes que celles de la saison passée, elles étaient au nombre de 22 ?

Non, nous à Fass, nous ne considérons pas ces défaites comme des défaites. Ce sont des revers par décision arbitrale ou revers par décision administrative. Ce ne sont vraiment pas des défaites. Nous, nous considérons comme défaite une chute claire et limpide. Nous ne considérons pas comme défaite un revers par avertissement ou donné après un recours. En tant que leader de Fass, j’ai eu à disputer deux combats cette saison passée. Le premier a été sanctionné par une victoire sans bavure contre Baye Mandione avant celui contre Modou Lô. En tant que leader, je ne considère pas ce dernier combat comme défaite. Je peux estimer que c’était un combat peut-être nul, mais pas une défaite. Personne ne sait quelle décision le CNG avait rendu sur le recours concernant le combat Lac Rose / Amanekh. Je ne comprends vraiment pas la décision qui a été rendue.

Quelles sont les grandes décisions sorties de cette rencontre ?

Nous avons décidé, nous lutteurs, de démarrer très tôt les entraînements à Fass. Nous avons décidé de redoubler d’efforts dans tout ce que nous faisons pour satisfaire nos supporters. Désormais, aucun lutteur ne va prendre un combat s’il n’est pas en bonne forme physique. Personne ne doit donc s’engager dans un combat parce qu’il est à court d’argent ou qu’il est dans le besoin. Tout le monde a besoin d’argent, mais nous n’allons plus accepter qu’un lutteur prenne un combat parce qu’il a des soucis d’argent. Tout le monde a des problèmes, mais il faut prendre des combats en étant dans une forme physique imposante.

Allez-vous rendre compte de vos décisions à la direction technique de l’écurie Fass ?

Non, ce sont des décisions qui ne concernent que les lutteurs. Peut-être après, je vais rendre compte de nos décisions au président de l’écurie Fass, Abass Ndoye. Nous allons faire part au bureau de nos suggestions et autres.

Comment allez-vous faire pour que vos défaites soient moindres ?

Nous avons les mêmes problèmes que toutes les écuries du pays ou même les clubs de football. Seulement, c’est l’écurie Fass qui suscite la curiosité des journalistes. Je viens de vous le dire tout de suite en vous taquinant. Chaque fois que vous écrivez sur Fass, vos journaux font courir tout le monde parce que tout simplement ce sont des informations qui vendent. Sant Yalla rék !

Qu’allez-vous faire personnellement en tant que leader à Fass pour éviter des frustrations chez les lutteurs ?

Comme on le dit, l’union fait la force. J’aimerais n’avoir que quelques athlètes qui s’unissent et se disent la vérité plutôt que toute une foultitude d’athlètes qui ne se disent pas la vérité ou qui ne font que s’encenser. Nous miserons surtout sur le travail. Parce que, seul le travail paie. Personne ne doit se permettre de prendre un combat en quelques semaines sans être au top de sa forme. Nous nous sommes parlé en gentlemen, en vrais hommes… Nous sommes des sportifs et nous devrons avoir un esprit sain, des gens qui maîtrisent ce qu’ils doivent dire ou ce qu’ils doivent faire. Nous ne devrons pas tenir des propos vulgaires. Nous sommes des idoles, que ce soit Balla Gaye 2, Modou Lô et autres. C’est pourquoi nous devrons soigner notre comportement. Nous sommes des porteurs de voix.

Quand est-ce que vous allez démarrer vos entraînements à Fass ?

Vous en serez informés sans même qu’on ait à vous le dire, parce que vous avez la capacité de tout savoir dans le milieu de la lutte.

Allez-vous convoquer la direction technique, avec à sa tête Tapha Guèye, pour leur rendre compte ?

Je vous ai dit que j’allais rendre compte au bureau, cela englobe tout.

En tant que directeur technique de Fass, Tapha Guèye nous a dit que votre écurie ne peut pas aller sans lui. Qu’en pensez-vous ?

Peut-être que c’est son avis. Ce que je peux vous dire, c’est que tous les Fassois contribuent à la réussite ou à la gestion de l’écurie. Les plus grands souteneurs de Fass sont des hommes de l’ombre, ils ne sont pas visibles alors qu’ils assistent et soutiennent l’écurie sans tambour ni trompette. Du coup, toute personne qui pense que Fass ne réussira pas sans elle, se leurre. Les gens qui font du bien pour l’écurie Fass, té Yalla takh, sont assez nombreux. Et pourtant, ils ne veulent pas que les gens parlent d’eux dans la presse.

Donc, Fass peut réussir sans Tapha Guèye ?

Je pense que je suis assez clair avec vous. Toute personne qui pense que sans elle Fass ne réussira pas, se trompe. Fass, Fassou Yalla la. Bou kénna yakaré, ak koumou mouneta doone, né bou ci diapoulé, Fass dou meuna dème, da ngay nakh sa bopp.

Quelle appréciation faites-vous du fait que Gris est un athlète qui n’est pas en de bons termes avec Moussa Gningue, Tapha Guèye, Balla Diouf… ?

Chaque entité a des problèmes internes. Je vous ai tout le temps dit que je n’allais pas parler des problèmes de mon écurie ou de ma maison sur la place publique. Tout ce que je peux être amené à dire sur une personne, je préfère qu’elle soit face à moi pour lui dire ce que je pense.

Pourquoi en tant que leader de Fass, vous n’aviez pas appelé Balla Diouf pour lui dire ce que vous aviez à lui dire et tourner la page ?

Je ne l’ai pas fait, parce que nous n’avons pas de problème. Je considère que c’étaient juste des détails. Le leadership que j’incarne au niveau de Fass ne m’autorise pas à aller dans la presse pour tirer sur des gens. Toute personne, quelle qu’elle soit, qui pense que je vais aller dans la presse pour dire des choses sur elle, n’a qu’à se détromper. Que toute personne qui me critique ou tient des propos discourtois à mon encontre ne s’attende donc pas à ce que je lui réponde dans la presse. Je sais qui je suis et où je vais. Et en disant cela, je m’adresse à tout le monde, qu’il s’agisse d’un membre de mon écurie ou pas. Ma personnalité et mon éducation font qu’il ne peut en être autrement.

Quels sont les adversaires qu’on vous a proposés jusque-là ?

Je suis concentré sur ma préparation, parce que je suis bardé d’adversaires potentiels. Je n’ai franchement pas de problèmes d’adversaires. Je ne suis pas à un stade où je dois cibler des adversaires.

Certains estiment que votre combat contre Tyson, Lac…

(Il nous coupe) Tous ceux-là sont mes adversaires, même vous et votre photographe, vous êtes tous mes adversaires. Mes adversaires sont ceux avec qui je ne me suis pas encore frotté.

Il y a quelques semaines, nous avons entendu que la 2STv démarchait votre combat contre Gouye Gui, qu’en est-il ?

C’est dans la presse que j’avais entendu cela.

C’est aussi le même cas pour votre combat contre Ness ?

Aussi dans la presse. Vous savez que vous entendez toujours des choses avant nous. Ce n’est pas encore arrivé à mon niveau.

Papa Sow avait dit que si vous faites à la nandité, vous allez vous faire dépasser par les autres. Qu’en pensez-vous ?

Ici à Fass, tout le monde est nandité. Toute personne qui veut être ngaka, ça ne nous regarde pas.

Où en êtes-vous avec l’Association Nationale des Lutteurs du Sénégal dont vous êtes membre à part entière ?

Écoutez, on ne peut pas être au four et au moulin. Vous m’avez trouvé dans mon écurie, et je ne parle que de mon écurie. Il faut vous limiter à cela. Notre objectif pour cette saison, c’est d’avoir un maximum de victoires pour satisfaire nos supporters. Fass forever !

Par Abdoulaye DEMBÉLÉ

Source : Sunu Lamb n°2020 du 04 octobre 2012


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal






Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal