www.arenebi.com



HOMMAGE POSTHUME A TOUBABOU DIOR Ce qu'il faut retenir du Géant aux Mains d'Acier

A titre posthume, trois anciens compagnons qui en savent beaucoup sur la trajectoire sportive du défunt Toubabou Dior sont revenus sur l'épopée de cette ancienne gloire des arènes. Amadou Katy Diop, ancien lutteur de Fass et fondateur de Ndakaru, Ambroise Sarr, ancien lutteur et actuel sélectionneur équipe nationale en lutte traditionnelle, et Ibra Yade, ancien directeur technique national, rendent hommage à cet illustre personnage.


HOMMAGE POSTHUME A TOUBABOU DIOR    Ce qu'il faut retenir du Géant aux Mains d'Acier
Ce n'était pas une hérésie lorsque les férus de lutte et les spécialistes l'ont surnommé l'homme aux mains d'acier. Bounama Touré alias Toubabou Dior a marqué sa génération d'une empreinte indélébile. Le père de Nar Touré a échafaudé une carrière tonitruante du bas vers le sommet. Pendant plus de vingt ans, le ressortissant de Téne Toubab, une localité située à la périphérie de la ville de Mbour, a écrit les lettres de noblesse de la lutte avec frappe et même sans frappe. Lutte simple et gréco-romaine comprises. Toubabou Dior était de ceux-là qui sont entrés dans l'arène dans la plus grande discrétion mais qui en sont sortis avec tous les honneurs et les gloires. De l'écurie Fass à l'écurie Médina sans parler de sa propre école de lutte, Toubabou Dior a partout régné en maître avec une fougue légendaire et un sens managérial très pointu. À l'évocation de sa disparition, ses anciens compagnons, ceux avec qui il a eu à collaborer pendant des décennies, étalent des témoignages sur la grandeur de ce champion.
 
Combats les plus marquants : contre Pape Kane, Double Less, Ambroise Sarr
Toubabou Dior a disputé une multitude de combats dans sa carrière. Le décompte est presque impossible puisque même ses anciens partenaires et entraîneurs ont du mal à donner un chiffre exact. Mais, les radars de l'histoire signalent quelques combats déterminants dans la carrière du défunt et ancien pensionnaire de Fass où il a fait ses humanités sous les ordres du premier Tigre, Babacar Guèye dit Mbaye Guèye, avant de quitter Fass à deux reprises pour finalement créer l'écurie Médina. Toubabou Dior a affronté plusieurs «caïds» de l'époque. Manga 2, Mohamed Ali, Mor Fadam, Alioune Diouf, Ambroise Sarr, Ibou Ndappa par deux fois pour ne citer que ceux-là. Mais, ses combats légendaires, il les a disputés contre feu Pape Kane de Thiaroye. Un combat au cours duquel il a pulvérisé de coups son adversaire jusqu'à ce que, selon les témoins, les gens se mettent debout pour réclamer l'arrêt du combat. Les images montrées par la RTS avaient même choqué l'ancien Président Abdou Diouf à tel point qu'il voulait arrêter la lutte à cause de son caractère violent. Amadou Katy Diop, l'un des anciens partenaires de Toubabou Dior, rappelle l'histoire : «C'est un combat qui l'a révélé. Il affrontait un champion de l'époque. Il l'a battu de façon spectaculaire. Hormis ce combat, il a aussi infligé une défaite historique à Double Less avant que ce dernier ne prenne sa revanche. Toubabou Dior ne croisait que des champions respectés à l'époque. Il y a également sa victoire devant Ambroise Sarr». Amadou Katy Diop a découvert l'écurie Fass où il a passé treize ans par l'entregent de Toubabou Dior. «C'est lui qui m'a amené dans cette formation. C'était un grand sportif. Il ne ménageait aucun effort dans un combat. Il faisait tout pour aider ses partenaires parce que c'était un cadre de l'écurie». Ambroise Sarr, en tant qu'ancien adversaire, apporte son témoignage : «Il m'a effectivement battu. Notre combat était un choc à l'époque». Après son départ de Fass, Toubabou Dior était le fondateur de l'écurie Médina. C'est sous le sceau de cette formation qu'il a livré des combats contre Mohamed Ali, Tyson, Ibou Ndappa pour ne citer que ceux-là. Son ancien coach Ibra Yade tient un discours laudateur à son endroit : «Il ne faisait jamais la grosse tête. Toubab était toujours prêt à écouter un conseil. Il avait un franc-parler exceptionnel. Il disait tout ce qu'il pensait sans le moindre détour. Je pourrais en dire davantage mais je suis sous le coup de l'émotion».
 
6 ans de présence en équipe nationale
Toubabou Dior a embrassé la lutte traditionnelle et la lutte libre à partir des années 1985 jusqu'en 1992. Ibra Yade plus connu sous le nom de Papa Yade, directeur technique actuel de l'écurie Lébougui, confie : «Je l'ai eu en sélection. Il a réalisé plusieurs campagnes africaines. Au Caire 1986, il était dans l'équipe réserve mais il n'avait pas pu participer au tournoi. En 1987 au Maroc, Toubabou Dior a réussi à décrocher une médaille de bronze. Il a quitté la sélection en 1992 lorsque je n'étais plus directeur technique national». Ambroise Sarr, son coéquipier à l'époque, se souvient de son esprit de combattant et sa rage de vaincre : «Je connais bien Toubabou Dior. Il avait horreur de la défaite». Amadou Katy Diop, qui a également côtoyé l'homme aux mains d'acier en équipe nationale, souligne : «Je l'ai amené en équipe nationale en lui apprenant la lutte gréco-romaine. Il a fait des performances là-bas. Toubabou Dior aimait bien la lutte simple et la lutte de manière générale».
 
Un caractère de fer
Feu Toubabou Dior était réputé pour sa forte personnalité. Les témoignages recueillis lors de la levée du corps du défunt, mardi matin, à l'hôpital Principal, sont unanimes sur ce point. Ambroise Sarr confirme : «Dommage que vous m'ayez donné l'opportunité de parler de lui après sa mort. C'était un type sincère. J'admirais sa personnalité. Je le connais bien. On s'est affronté dans l'arène. Je l'ai battu une seule fois au mbappat de Boy Bambara à Niary Tally. Il n'était pas comme les lutteurs qui ne faisaient que la lutte. Il avait son garage». Ibra Yade affirme pour sa part que «c'était un meneur d'hommes. Il avait un bon esprit et un engagement sans faille. Il n'aimait pas perdre». Katy Diop revient sur ses derniers jours sur terre : «Lorsque je suis allé le voir, il était malade. Mais, il ne voulait pas rester au lit. Toubabou Dior a même tenu à assister à la cérémonie de pose de première pierre de l'arène nationale». Et ce fut sa dernière sortie en public avant de quitter à jamais ce bas monde.
Reposez en paix, champion !
Boubacar NIANG
Sunu Lamb n° 3075 du 14 avril 2016

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal

Recherche par mot clé dans l'actu





Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal