Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

ISSA POUYE, GAMBIEN, PAUL MAURICE Portraits croisés de trois talents en berne

Issa Pouye (Thiaroye-sur-Mer), Gambien (Boul Faalé) et Paul Maurice (Manga 2) voici 3 jeunes talents qui sont en train d’être engloutis. Le manque d’adversaire, le manque de compétitions et surtout les contre-performances les ont acculés au point qu’ils ont gravement chuté de leur piédestal pour se retrouver peu à peu dans l’arrière-cour de la lutte.


ISSA POUYE, GAMBIEN, PAUL MAURICE  Portraits croisés de trois talents en berne

ZOOM SUR CES ‟HÉROSˮ D’HIER PRESQUE RÉDUITS À ‟ZÉROˮ AUJOURD’HUI

Issa Pouye : un Caïman au talent pur

C’est le premier lutteur à avoir fait mordre la poussière à Balla Gaye 2, l’actuel Roi des arènes. C’était  au stadium Iba Mar Diop, le 12 mars 2006. Jeune, solide, courageux et très ambitieux, il a fait un passage mémorable lors du mini championnat où il a surclassé des lutteurs comme Tapha Tine (Baol Mbollo), Yékini Jr (Individuel) avant de perdre devant Lac 2 (Walo). Juste après ce mini championnat, il a fracassé Balla Diouf (Fass) le 6 avril 2008, avant de baisser pavillon successivement devant Modou Lô de Rock Énergie (26 avril 2009) et Zoss de Door Dooraat  (3 avril 2011). Deux défaites qui, à elles seules, ont suffi à assombrir un palmarès plus qu’élogieux et à le priver de combats alors que d’autres qui croulent sous des « tonnes » de défaites continuent pourtant de lutter. Le réel problème d’Issa Pouye, c’est qu’il fait peur à certains. Malheureusement, ce problème d’adversaire fait qu’il va à la dérive et est peu à peu oublié alors qu’il a un talent à l’état pur. Issa Pouye a tout pour revenir à son top niveau.

 

Gambien : champion du CLAF

Lorsque Tyson a été frappé par la sanction du CNG (3 ans de suspension), Gambien a carrément joué le rôle de l’estafette à Boul Faalé. À L’époque, Eumeu Sène était également zappé suite à s défaite contre Khadim Ndiaye (Thiaroye-sur-Mer) et de son combat avorté contre Tapha Guèye, le 2ème Tigre de Fass. C’est Gambien qui avait alors tout assuré à Boul Faalé. Il a fait un carton plein lors du CLAF de Gaston Mbengue où il a remporté la finale en battant Ness, la Baleine de Lansar, le 4 janvier 2009. Mais sur son parcours, il avait déjà laminé Katy 2 (Cheikh Mbaba), Nar Touré pour la 2ème fois et Bismi Ndoye (Soumbédioune). Mais dès lors qu’il a concédé une défaite devant Khadim Ndiaye 2 (Thiaroye-sur-Mer) le 6 mars 2010, Gambien a du coup été mis à l’écart comme s’il n’avait jamais rien fait dans l’arène. Lui aussi a un problème d’adversaire et non véritablement de contre-performance. L’histoire retiendra que Gambien fait partie des premiers finalistes du CLAF de Gaston Productions. Mérite-t-il d’être abandonné de la sorte par les promoteurs ?

 

Paul Maurice : détenteur du Drapeau du Chef de l’État

Si Issa Pouye et Gambien peinent à se trouver des adversaires, c’est tout le contraire de Paul Maurice, le Populaire, sociétaire de l’école de lutte Manga 2. Il est frappé depuis quelque temps par une contre-performance qui ne dit pas son nom. Après sa piètre prestation au CLAF de Gaston Mbengue en 2008, où il n’a remporté qu’une seule victoire sur Tapha Boy Bambara (Boy Bambara) et a été battu successivement par Modou Lô (Rock Énergie) et Papa Sow (Fass), il signera une courte victoire sur Cheikh Nguirane (Fodé Doussouba) le 12 avril 2009 avant de littéralement crouler sous une autre série de défaites devant Tonnerre (Pikine Mbollo) le 20 février 2010, Tidiane Faye (Lansar) le 26 décembre 2010, Dolf (Rock Énergie) le 24 juin 2011, et enfin Thiouthie de Kaolack, la saison dernière. Et pourtant, il fait partie des gens qui ont écumé les arènes Adrien Senghor et Gaal Gui en lutte simple, sans oublier le prix le plus prestigieux qu’est le drapeau du Chef de l’État raflé en 2005 à Joal.

Malgré tout, ces 3 lutteurs qui sont encore jeunes, ont la capacité de revenir au top. Il suffit pour cela que les promoteurs du pays leur en donnent l’opportunité. Ceux qui sont au devant de la scène et qui décrochent les combats et les millions chaque saison ne sont pas plus forts qu’Issa Pouye, Gambien et Paul Maurice. Nous sommes en sport de combat et il y a d’autres réalités à prendre en compte.

Mamadou KONÉ
Source : Sunu Lamb n°2026 du 11 octobre 2012




Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi







Toute l'actu ci Lambji Lutte Sénégalaise chaque jour, des exclusivités sur Balla Gaye 2, Modou LO, Gris Bordeaux, Eumeu Séne, Bombardier, Ama Baldé, Papa Sow, Yekini etc. Restez informé en suivant LUTTETV.COM