www.arenebi.com



Le fameux championnat selon Byblos (Article rédigé en 2009, mais tout le monde en prend pour son grade)

Ci-après l'article que notre ami Byblos avait écrit et dans lequel il proposait son fameux championnat. A chacun de se faire son idée, mais une chose est sûre, avec des idées pareilles, la lutte va beaucoup aller de l'avant, même s'il y a beaucoup de choses à étudier.


Vendredi, 21 Août 2009 20:25
La fin de la saison de lutte a été marquée par une assez impressionnante levée de bouclier. Le prétexte, tout trouvé, en est que les lutteurs ne suent pas assez pour les millions qu’ils empochent. Yekini, par exemple, n’a pas mis une minute à se défaire de Gris tandis que Lac de Guiers 2 a été plus expéditif avec Baboye. Le courroux se justifie donc par le simple fait que des amateurs veulent des combats plus spectaculaires et certainement moins rapides.
      
Diverses solutions ont été préconisées, dont une très amusante : le chronométrage du temps resté en position de quatre appuis. Si l’on sait que les lutteurs contestent surtout le fait d’avoir 4 appuis à terre et que les arbitres arrêtent le combat et se concertent pour déterminer si 4 appuis il y a, alors comment faire. Comment aurait-on fait pour Baboye-Lac 2 ? Faudra-t-il faire revenir les lutteurs dans la même position pour déclencher le chrono ? Faudra-t-il les figer le temps de la concertation entre arbitres ? D’autres parlent d’introduire les rounds dans l’arène, comme si le combat-éclair n’existait pas en boxe. Tyson ne mettait-il pas quelques secondes à exécuter ses victimes ?  Le spectacle en lutte n’est, de toute façon, pas une affaire de durée. L’arène n’a-t-il pas vécu un combat Yekini/Tapha Gueye qui n’a laissé aucun bon souvenir aux amateurs ? Le combat Tyson Ndao-Mohamet Ali fut assez long certes mais au final ce fut qu’un coup de poing et une chute du walo walo tandis que l’affiche Coly Faye-Ousmane Diop fut simplement pathétique.

Les rounds, pour revenir là-dessus, sont déjà dans la lutte. En quoi consisterait l’innovation ? Une impossibilité à déclarer une victoire avant un 2e  ou 3e round ? Je préfère imaginer que dans ce cas les premiers rounds ne seraient pas avec frappe puisque des lutteurs comme Kaïré (finale de CLAF contre Modou Lô) ou Rock Mbalakh (CLAF contre Moussa Dioum) auraient été  certainement ramenés chez eux sur une civière au mieux.

Ce qui est important et qu’on semble perdre de vue, c’est que la lutte est un sport. Elle a une philosophie et des règles qui depuis des siècles n’ont pas beaucoup variées. Faut-il une révolution qui, au fond, n’a d’ambition que de satisfaire les égos de Gris et de Baboye ou au plus de leurs supporteurs ? Dans une philosophie de dignité et d’honneur, quand un homme se retrouve à ramper du fait d’un adversaire, il est déjà tout honteux. Sous d’autres cieux et en d’autres temps cela aurait conduit à un suicide aujourd’hui on ouvre une grande gueule pour revendiquer un match … nul pardon un combat sans verdict puisque c’est la trouvaille du CNG.
Et l’honneur dans tout ça ?

 1 / 4CONTRIBUTION : Leurres et lueurs de la lutte sénégalaise
 
Tirant le bilan de la saison (NDLR 2009) certains confrères ont montré qu’il y a eu moins de 300 combats et moins de 500 lutteurs à être descendu dans l’arène. Est-ce que cela suffit à rendre le bilan positif ? Combien de licenciés compte le CNG ? Et combien sont-ils à ne pas avoir lutté ? Ces lutteurs qui payent une licence et s’entrainent toute l’année doivent-ils être réduit à appeler les promoteurs par « père Gaston ou Grand Luc » et à chanter leurs louanges pour espérer lutter ?
Doivent-ils vendre un peu de drogue ou agresser de temps en temps pour s’en sortir ? Il suffit d’assommer un mec ou de vaincre en quelques secondes pour décrocher un autre combat. On ne le dit pas assez et on ferme les yeux mais le dopage a vraisemblablement gangréné la lutte depuis belle lurette et continuera de plus belle si on ne remet pas de l’ordre. Les lutteurs  gagnent des millions mais combien Yékini, Baboye, Gris Bordeaux, Moustapha Gueye, Lac 2 et Balla Gaye 2 ont empêché sur la masse globale ? la vérité est qu’il n y a pas plus de 25 lutteurs à vivre des dimanches de Demba Diop et c’est absurde.
 
Le bon sens a de toute façon déserté l’arène car sinon comment comprendre que Manga 2 soit membre du CNG, promoteur et patron d’école de lutte. Pape Diouf avait dû vendre son agence pour devenir président d’un club de foot (NDLR : Olympique de Marseille). Manga lui fait partie de l’instance qui dirige la lutte. Il est certain qu’il a un avantage sur les promoteurs du fait qu’il participe à se donner une autorisation et sur les écoles de lutte du fait qu’il participe à la gestion de la discipline. Comment accepter ce conflit d’intérêt ? Peut être bien que c’est de là que vient la position du CNG sur le « couronnement » de Yékini. Le plus grave c’est qu’en plus le CNG concurrence les promoteurs en organisant des combats. Le CNG doit bien évidemment organiser mais un … championnat national. Tout le monde se plait à dire qu’il n’est pas possible. Que de foutaises ! Le CNG ne délivre-t-il pas les licences ? Alors que se passerait-il si le drapeau du chef de l’Etat ouvrait la saison et regroupait tous les licenciés ? Cela voudrait dire simplement que celui qui ne disputerait pas ce tournoi ne serait pas qualifié pour la saison. Les avantages du championnat seraient multiples :
 -       savoir qui est le roi de l’arène pour la saison ;
-         proposer des chocs gratuits du genre Bombardier-Yekini, Modou Lo-Balla Gaye 2 ;
-         en finir avec les « je ne lutterai pas contre un tel » ;

 2 / 4CONTRIBUTION : Leurres et lueurs de la lutte sénégalaise
  -       permettre aux promoteurs de concocter des affiches en ne se fondant pas sur les « père » ou « tonton » mais sur des valeurs qui se sont affirmées au cours de joutes publiques et sur de réels attentes du public au lieu d’être soufflés par des managers, des journalistes ou des communicateurs traditionnels. On pourrait même n’autorisait les promoteurs à prendre que des lutteurs ayant remporté au moins 3 combats ;
-       catégoriser la lutte sénégalaise ;
-        permettre au CNG de tenir une équipe nationale dont la légitimité ne serait pas contestable quelque soit le résultat  et d’être représenté par le Roi de la catégorie sur les arènes africaines;
  -       permettre au CNG d’avoir assez d’argent pour verser des primes de 200 millions au roi des arènes et 75 à 100 millions pour les rois des catégories et dans la durée de construire cette arène nationale qu’on promet tantôt à Thiaroye tantôt au Technopole mais qui ne vient pas.
 
Voilà à mon sens ce à quoi doit réfléchir très vite le CNG en plus de faire preuve de fermeté.

Tyson a été suspendu à juste titre, comme Bombardier ou Yawou. Gaston est allé plus loin que tout ce monde avec le « couronnement » d’un roi des arènes. Qu’est ce qui lui en donne le droit ? J’aime bien Yékini et il a l’envergure d’un roi mais il n’est pas celui des arènes pour autant. Le Dr Alioune Sarr a raison de ne pas le reconnaitre sinon comment ferait-il si demainTapha Gueye s’intronisait roi des arènes par le biais de Tiger Production. Que ferait le CNG si Luc Nicolaï, Palla Mbengue, Ndeye Ndiaye Tyson, Mouniang … consacraient chacun leur roi des arènes ? Le CNG a même été frileux car si Gaston ne peut désigner un roi c’est qu’il a fauté. En plus il a prémédité son coup et en déclarant qu’il quitterait l’arène, il ne faisait que mettre la pression sur le CNG. Il doit être sanctionné par une amende ou par une suspension.
Rien n’est encore fait et c’est un manque de cohérence et de courage. Ainsi qu’une incitation à l’imiter.
 
Au fait à quand la fin de la situation d’exception et l’avènement d’une fédération de lutte ?
 3 / 4CONTRIBUTION : Leurres et lueurs de la lutte sénégalaise

Vendredi, 21 Août 2009 20:25

  Balley NDIAYE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal






Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal