Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

MACKY SY "COBRA" (ECURIE LEPAY BAKH), NOUVEL ADVERSAIRE DE JUAN « Juan ne fera pas le poids devant moi »

De retour de Suisse où il avait déposé ses baluchons après une défaite concédée devant Boy Nar, Macky Sy plus connu sous le sobriquet de "Cobra" est pressé de retrouver ses sensations de lutteur. Trouvé chez lui à Thiaroye Azur, le nouveau pensionnaire de l’écurie Lepay Bakh est très enthousiaste à l’idée d’affronter l’Espagnol, Juan. Choisi à une semaine du combat, pour remplacer, au pied levé, son dernier bourreau, Boy Nar, il prend son come-back comme une revanche.


MACKY SY "COBRA" (ECURIE LEPAY BAKH), NOUVEL ADVERSAIRE DE JUAN « Juan ne fera pas le poids devant moi »

 

Entretien

 

Les amateurs vous avaient perdu de vue. Pouvez-vous leur rappeler votre parcours ?

Cobra est un lutteur qui a intégré l’arène depuis 2000. Je suis né à la Zone B et j’ai grandi dans la banlieue, plus précisément à Thiaroye Azur. Actuellement, je suis membre de l’écurie Lepay Bakh de Bagdad dirigée par mon grand frère Coly Faye. Mais auparavant, j’étais à Pikine Mbollo. C’est au cours de cette année que j’ai décidé de quitter, parce que je perdais énormément de temps à faire le déplacement entre le lieu d’entraînement et chez moi. Ce qui m’a le plus motivé à venir ici, c’est d’être plus proche des gens de mon quartier, car un lutteur doit avoir une base solide dans son fief. En plus, je ne suis pas loin de la plage et de la salle d’entraînement. Mais je garde toujours de bons rapports avec les membres de l’écurie. J’ai livré 5 combats pour 4 victoires et une seule défaite. J’ai battu Modou Bamba Sarr de Rock Énergie, Lirou Jaan de l’écurie Walo, Lamane Sarr et le défunt MC Lida.
 

Dans quel pays étiez-vous pendant tout ce temps et quelle activité y exerciez-vous ?

J’étais parti en Suisse pour travailler. Ce qui ne m’a pas empêché de continuer mes entraînements. À Barcelone, je faisais de la lutte gréco-romaine et des compétitions en lutte simple, en plus de la boxe. Je suis revenu et Dieu a fait que j’ai eu un combat que j’espère remporter. J’ai quitté le Sénégal après la seule défaite que j’ai concédée dans l’arène. C’était face à Boy Nar, en 2007. C’est à la suite de ce fameux combat que j’ai quitté l’arène pour aller à l’étranger. Je tiens à préciser que je n’ai jamais totalement abandonné la lutte. J’ai toujours gardé mon statut de lutteur malgré mon absence.
 

Le fait que le choix sur vous soit fait au dernier moment, pour affronter un adversaire qui se prépare depuis belle lurette, ne risque-t-il pas de vous perturber ?

J’ai accepté le combat juste pour montrer aux amateurs que je n’ai jamais quitté l’arène. Je suis revenu de voyage et j’ai donné mon accord à Aziz Ndiaye même si le  combat aura lieu dans quelques jours. Cela prouve que je me donnais à fond dans mes activités de lutte. Je n’ai aucun commentaire à faire sur la décision du promoteur de me choisir à la place d’un autre lutteur, en l’occurrence Boy Nar. Cette question le concerne. Je suis un athlète qui a besoin de compétitions, et, quand l’occasion se présente, je dois la saisir sans arrière-pensée. C’est pourquoi, quand Aziz Ndiaye m’a contacté, nous avons discuté et nous sommes tombés d’accord sur le montant du cachet. Si j’ai accepté de prendre ce combat à deux semaines de la date de sa tenue, c’est parce que je connais mes atouts. Je suis un lutteur optimiste qui ne recule devant rien. Je n’aurais pas pris ce combat si j’avais le moindre doute ou si mon adversaire Juan me faisait peur. Je n’ai rien à craindre de lui, car j’ai suivi ses combats. Certes, il est un bon lutteur, mais je sais qu’il ne fait pas le poids devant moi. C’est ce que je compte prouver samedi prochain, s’il plaît à Dieu. J’ai confiance en moi, même si mon adversaire a eu presque deux mois de préparation de plus que moi. Mais je ne crains rien, vu que j’ai toujours respecté les entraînements.

Mamadou FALL &

Marianne Siva DIOP

 (Stagiaire)

Source : L’OBS n°2839 du 07 mars 2013




Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi