Envoyez vos colis au Sénégal avec http://www.colis-gp.com/
www.arenebi.com



MAMADOU DIOUF SABEL, ONCLE DE YÉKINI : SUR L’AFFICHE CONTRE BALLA GAYE 2

Frère germain de la maman de Yakhya Diop, Mamadou Diouf Sabel revient dans cet entretien qu’il nous a accordé à Bassoul, sur les débuts dans la lutte du Roi des arènes, sans passer sous silence son combat contre Balla Gaye 2…
« Ce n’est pas un combat qui va nous faire peur »


MAMADOU DIOUF SABEL, ONCLE DE YÉKINI : SUR L’AFFICHE CONTRE BALLA GAYE 2
Entretien

 
Comment préparez-vous le combat devant opposer Yékini à Balla Gaye 2 le 22 avril prochain ?
Nous ne préparons pas ce qui n’est pas encore arrivé (il se répète). Mais nous l’avons dans un coin de la tête. Le moment venu, nous allons comme d’habitude tendre nos mains au Bon Dieu. Nous allons prier le Tout-Puissant, comme toujours, afin qu’il nous donne la victoire comme par le passé. Je précise, en passant, que nous ne faisons pas de différence entre un grand et un petit combat. Cela n’existe pas pour nous. Un combat, c’est un combat. On le prend comme tel, en y mettant tout ce dont il a besoin. Nous préparons tous les combats de Yékini de la même manière.
 
N’avez-vous pas peur pour ce combat, surtout après les sorties de Balla et celles de ses marabouts (du village de Malifara) ?
Non ! Nous ne craignons absolument rien. Nous n’avons jamais eu peur et ce n’est pas ce combat qui va nous faire peur. Nous n’avons peur que de Dieu. Yékini m’a appelé, il y a une semaine (l’entretien s’est déroulé le mardi 20 septembre), et m’a dit : « Ne vous mettez pas à la place de Dieu et évitez de trop parler ». Celui qui va affronter Yakhya, nous entendons ce qu’il dit, mais… (il ne finit pas la phrase, Ndlr). Se mettre à la place de Dieu, c’est dire « Je vais faire telle ou telle chose le jour-J », en ignorant qu’avant ce jour, tout peut arriver. Nous prenons en compte ces recommandations de Yakhya. En attendant, tout le village est mobilisé comme un seul homme et demande à Dieu de nous redonner la victoire.
 
Balla Gaye dit qu’il va terrasser Yékini avec son petit doigt en un temps record, 10 secondes.
 
 
Sait-il ce qui va se passer le jour-J ? Sait-il ce qui peut lui arriver avant ce combat ? Donc, comme nous l’a recommandé Yakhya, nous ne nous mettons pas à la place de Dieu. Il dit qu’il va le (Yékini) terrasser avec son petit doigt, attendons de voir. Le jour-J, on verra (sic). Tout ce que les gens verront ce jour-là (le 22 avril 2012) ne sera que l’expression de la Volonté Divine. Nous avons toujours prié et nous continuons de prier Dieu.
 
Faites-vous parfois des prières spéciales pour Yékini ?
(Il coupe) Tout ce que nous faisons, nous le faisons dans la mosquée. Nous prions dans la mosquée et faisons nos demandes à Dieu dans la mosquée.  Tous les Sérères se mobilisent pour la victoire de Yékini.
 
Qu’est-ce qui lie exactement Yékini à Bassoul. D’aucuns disent qu’il est de Joal.
Yakhya est de Bassoul. Ses deux parents sont tous de Bassoul, seulement, il est né à Joal. Leur maison est là. Il a grandi à Bassoul, chez moi. Je suis du même père et de la même mère que sa maman. Je viens après sa maman. C’est moi qui ai élevé Yékini. La maison de son père est ici (Passème, c’est la maison du père de Yékini, Ndlr), mais il a grandi chez moi. Son papa travaillait à Joal et il rentrait chaque fois à Bassoul. C’est par la suite qu’il a eu une maison à Joal. Le père de Yékini est décédé ici à Bassoul. Et, avant de mourir, il m’a demandé de ne pas ramener ma sœur et les enfants à Bassoul. Il m’a supplié de les laisser à Joal. C’est pourquoi ils ne sont pas rentrés à Bassoul après le décès du papa à Yékini. Mais, jusqu’à présent ils viennent à Bassoul parce que notre maman (Sabel, la grand-mère maternelle de Yékini, Ndlr) est toujours vivante.
 
Parlez nous des débuts de Yakhya dans la lutte…
Yékini étudiait le Coran jusqu’à devenir oustaz (maître d’école coranique, Ndlr). C’est par la suite qu’il est venu me dire qu’il voulait devenir lutteur. Je l’ai emmené chez mon père (le grand-père maternel de Yékini, Ndlr). Ce dernier lui a demandé s’il pouvait respecter les quatre interdits de la lutte que sont : fréquenter les filles, manger n’importe où, dormir n’importe où et avoir beaucoup d’amis. Yékini à répondu à mon père qu’il pouvait les respecter. Son grand-père lui a alors dit qu’il aura dans ce cas son soutien et sa bénédiction. C’est comme ça qu’il s’est lancé dans la lutte par les « mbappats » (compétitions vespérales de lutte traditionnelle) d’abord, avant d’aborder la lutte avec frappe. C’est moi-même qui l’ai mis en rapport avec Robert Diouf avec qui j’ai grandi
 
 

Par Sophie BARRO
 
 
Source : l’Obs n°2406 du 28 septembre 2011

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal

Recherche par mot clé dans l'actu





Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal