www.arenebi.com



MBAYE JACQUES DIOP SUR LES MESURES PRISES PAR LE CNG « Ils sont en retard par rapport au développement de la lutte »

Journaliste, Mbaye Jacques Diop n’est plus à présenter dans le milieu sportif sénégalais. Celui qui fut le chargé de communication de l’ex-ministre des Sports Malick Gakou, n’est pas en phase avec les mesures prises par le CNG pour cette nouvelle saison qui ouvrira ses portes bientôt. Trouvé hier à la maison du nouvel agent de la Sen Tv Malick Thiandoum en compagnie de Gaston Mbengue, Mbaye Jacques Diop s’est expliqué.


MBAYE JACQUES DIOP SUR LES MESURES PRISES PAR LE CNG  « Ils sont en retard par rapport au développement de la lutte »

 

Tests antidopage chez les lutteurs : « C’est manquer de respect aux lutteurs »

« J’ai été un peu surpris d’entendre, lors de l’audience que le nouveau ministre des Sports Mbagnick Ndiaye avait accordée aux membres du CNG, la presse faire écho d’un contrôle antidopage qui pourrait être fait dans le milieu de la lutte. Je ne peux pas penser que des personnes dans une structure où il y deux professeurs et un médecin et qui ont toujours dénoncé le doping existant dans l’arène sénégalaise sans pour autant apporter des preuves irréfutables, puissent se lever un beau jour et dire qu’ils vont procéder à un contrôle antidoping. Et sur quelle base, et par quel moyen se fera ce contrôle ? Je pense qu’il ne faudrait pas aussi qu’on donne à l’opinion une information mensongère. Aujourd’hui, quand on doit procéder au contrôle antidopage, soit c’est l’urine, soit c’est le sang, c’est ce qu’on appelle les échantillons A ou B. Et partant de cela, quand on prend un échantillon, au minimum, il peut coûter 3 millions de FCFA. Il y a aussi l’envoi par DHL, parce que les échantillons, partout à travers le monde, se font par envoi DHL qui ne prend pas en compte un package, mais l’échantillon A et B. Cela coûte extrêmement cher. Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui on a fait 19 ans sans résultats et qu’il nous reste un an tout au plus, qu’on va faire croire à l’opinion que nous allons vers des réformes qui, vraisemblablement, risquent d’être des échecs. Il faut qu’on respecte les lutteurs qui se sont professionnalisés aujourd’hui. C’est leur manquer de respect et cela veut tout simplement dire qu’ils sont en train d’accuser les lutteurs de dopage sans pour autant apporter des preuves matérielles. Alors qu’au CNG il y a un médecin et deux professeurs qui, eux, prônent la sensibilisation tout en émettant des réserves parce qu’ils savent qu’aujourd’hui le CNG, l’État encore moins, n’a pas les moyens et ne dispose pas de laboratoires. Il faut savoir raison garder, être sérieux et donner la bonne information, non mentir à l’opinion.

Quand on parle de protéines, les gens ont tendance à penser que c’est du dopage alors que les protéines peuvent être des compléments alimentaires non prohibés. Quand le CNG parle de dopage, est-ce qu’il a dressé une liste de produits prohibés ?

Obligation d’intégrer une écurie ou école de lutte : « La lutte est un sport individuel, à la place du lutteur, je porterais plainte contre le CNG »

« La lutte n’est pas un sport collectif. Quand le CNG soutient que dorénavant tout lutteur qui ne sera pas dans une écurie ou école de lutte ne sera pas accepté, moi, à la place du lutteur, je porterais plainte contre la structure, car je pratique un sport individuel. Et dans la charte du sport, il est dit que tout citoyen est libre d’exercer le sport de son choix ; aujourd’hui, le sport de combat est un sport individuel et non collectif. Il y a comme deux poids deux mesures, car tous les lutteurs qui sont en Équipe nationale sous la houlette d’Ambroise Sarr sont des entités individuelles, et cela pose problème. Il faut réfléchir avant de parler et prendre des décisions concertées au lieu de s’enfermer entre quatre murs et se réveiller un beau jour pour prendre des décisions de façon épidémique. On ne doit pas se servir de la lutte pour régler des comptes. Ce n’est pas parce que les promoteurs, les lutteurs ou les managers ont fait des sorties à un moment donné contre le CNG que ce dernier devrait chercher à se venger de la sorte. Il faut qu’ils (les membres du CNG) sachent qu’ils n’ont pas été élus, mais plutôt nommés. Qu’ils arrêtent de tromper et de bluffer les gens. La lutte s’est professionnalisée grâce aux promoteurs. Mais le CNG est en retard par rapport au développement de la lutte et aux avancées significatives parce que ses membres ne vivent pas au quotidien la lutte, ils ne la vivent que le week-end durant les combats, et les lundis en réunion pour défalquer les cachets et reliquats des lutteurs ».

Propos recueillis par

Assy GAYE
Source : Sunu Lamb n°2056 du 19 novembre 2012



1.Posté par Byblos le 21/11/2012 14:29
Belle analyse mais il ne faut pas oublier non plus que le fait d'être élu (cf. FSF) n'est ni un gage de réussite, ni une garantie de pertinence. Election ou nomination n'enlève rien à la responsabilité : celle de faire grandir ce sport. ". L'écurisation" de la lutte, un problème ? Peut être. Une violation des droits des sportifs ? Peut être. Mais est-elle dans l'intérêt de la lutte ?

Si instituer un contrôle antidopage veut dire que les lutteurs sont dopés, alors cela signifierait que tous les grands sportifs (jeux olympiques, coupe d'europe, coupe du monde ...) le sont. Cela voudrait dire également que nos lutteurs sont malades car ils doivent passer une visite médicale avant d'obtenir leur licence. si on exige de la lutte de rompre avec la violence, c'est parce qu'en tant que discipline sportive elle doit incarner des valeurs : compétitivité, fair play ... Le premier suggère que nous puissions présenter nos lutteurs dans de grandes compétitions, le second que les compétitions dans notre pays soient justes. Qui oserait affirmer (alors que Lac 2 a avoué publiquement sur une chaine de télé et que d'autres ont fait état de propositions aux USA, et que d'autres athléthes sont morts de mort très suspecte) que la lutte est propre ?

Là où ces mesures sont en retrd c'est lorsque le CNG se cache derriere les promoteurs pour organiser des combats. Si cette structure voulait vraiment se venger, la solution est toute simple : organiser son championnat avec tous les lutteurs licenciés. Non seulement cela prendrait toute la saison, mais cela offrirait tous les combats que les amateurs peuvent attendre. Un stade amitié avec à l'affiche eumeu-Mod lo, yekini-Tyson, bombardier-BG2, Elton-Tapha tine le meme jour quel promoteur pourrait l'offrir ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







Déjà plus de 10000 téléchargements

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli "Sénégal actu ", tous les meilleurs sites sénégalais sur une seule appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

De nos jours pour suivre l'info en temps réel depuis votre mobile, vous êtes obligés d'installer plusieurs applis mobiles et  les ouvrir les uns après les autres, ce qui n'est pas très pratique.

Désormais, vous avez l'appli "Sénégal actu" qui regroupe tous les sites d'informations leaders du Sénégal : Seneweb, Dakaractu, Agence de presse sénégalaise entre autres, sans oublier vos sites people et sportifs (Wiwsport, Arenebi). Les meilleurs sites dans une seule application : simple, rapide et conviviale.

L'application est en constante évolution et nous espérons que ses concepteurs l'enrichiront de jours en jours. Bravo à eux.
NB : Pour télécharger l'appli, allez sur Android Market et tapez "sénégal actu".


 

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli
PS : Si vous ne retrouvez pas les articles d'un de vos sites préférés, laissez un commentaire ici, nous transmettrons au concepteur de l'appli, pour qu'il ajoute le site.

Une application appréciée et très bien notée par les utilisateurs..

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

​[Appli-Mobile] Nouvelle appli

Auteur : Arenebi.com
18/04/2015


Offres d'emploi au Sénégal et dans la sous-région



Cliquez ici pour toutes les news en bref


Recherche sur arenebi


Toutes les polémiques de l'arène sont ici

Vos journaux sportifs à 100 FCFA

Top articles



1er portail 100% Swagg du Senegal






Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte

Wakh Sa Khalat : Libre parole sur la lutte, exprimez-vous sur tous les sujets de la lutte
Cette rubrique est destinée à tous les amateurs qui veulent s'exprimer. Enregistrez vos vidéos avec Skype, Msn ou Google+ (ou tout autre logiciel vidéo) et envoyez-les nous par la  rubrique contact. Nous les publierons pour faire partager votre point de vue sur la lutte. Libre à vous de choisir le thème, qui doit concerner la lutte. Par exemple les sanctions du CNG, les Rounds à introduire dans la lutte, la violence, etc.

Voir les vidéos reçues


Auteur : Arenebi.com
08/07/2013

Site de discussion sur le Sénégal