Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

VISITE DES LUTTEURS A KEUR MOMAR SARR 5 000 ha de terres alloués au Prodac


VISITE DES LUTTEURS A KEUR MOMAR SARR 5 000 ha de terres alloués au Prodac
Après la visite de Keur Samba Kane, les lutteurs se sont rendus hier à Keur Momar Sarr. Pour cette étape, c'est 5 OOO ha de terres qui sont alloués au Programme des domaines agricoles communautaires qui prend en compte les lutteurs.

Ciblés par le ministère de la Jeunesse pour intégrer le Programme des domaines agricoles communautaires, les lutteurs ont visité hier le site de Keur Momar Sarr. Une aubaine pour les athlètes qui veulent mettre en œuvre le concept sport business au moment où l'arène traverse des difficultés. Le président Khadim Gadiaga demande à tous les lutteurs «d'effectuer le déplacement le lundi à 10 heures au stade Léopold Sédar Senghor pour la signature de la convention». Un projet qui semble tenir à cœur les lutteurs qui saluent l'initiative de Marne Mbaye Niang. Pour sa part, Pape Alioune Diallo, directeur des stratégies suivi et évaluation des DAC revient sur le choix des lutteurs. À l'en croire, «c'est une catégorie composée de jeunes très dynamiques qui gagnent leur vie. Ce projet sera une opportunité pour ceux qui le voudront d'investir leur argent. C'est aussi l'occasion de prôner le retour au terroir».

De son côté, le maire de Keur Momar Sarr, Kjournoura Kâ, se dit comblé : «Je suis fier qu'ils aient porté leur choix sur la commune de Keur Momar Sarr. Le fait que ma localité soit choisie pour abriter ce projet qui promeut l'emploi des jeunes n'est pas une mince affaire à mes yeux. C'est un programme qui va permettre à nos jeunes de trouver de l'emploi, une manière pour eux de bénéficier pleinement de ce projet».
 
Modou Lô : «Il est temps de mettre en pratique le concept sport-business»
«Le   projet   va permettre d'abattre un travail qui fera l'affaire de tout le monde. Je félicite les membres de l'association, surtout Khadim Gadiaga qui se donne à fond pour la réussite des lutteurs. La lutte à elle seule ne permet pas de réaliser beaucoup de choses. Il est temps de mettre en pratique le concept sport business.  Nous  avons des hommes  de  confiance qui pourront nous aider. La lutte ne nous permet pas de tout faire à la fois. Mais, ce n'est pas parce que la lutte traverse un moment difficile que nous nous rabattons sur l'agriculture».

Aïssatou FAYE
Source : Sunu Lamb n° 2680 du 19 décembre 2014

 



Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi







Toute l'actu ci Lambji Lutte Sénégalaise chaque jour, des exclusivités sur Balla Gaye 2, Modou LO, Gris Bordeaux, Eumeu Séne, Bombardier, Ama Baldé, Papa Sow, Yekini etc. Restez informé en suivant LUTTETV.COM