Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

[Vidéo] Les "saigneurs" de l'arène : Les lutteurs qui se font respecter par leurs coups de poing

Top 10 des meilleurs boxeurs de l'arène. Avec eux, le K.O n'est jamais très loin......


[Vidéo] Les "saigneurs" de l'arène : Les lutteurs qui se font respecter par leurs coups de poing



1.Posté par Frédéric RUBIO le 23/01/2013 11:50
A voir ces vidéos on se rend compte effectivement que la lutte avec frappe est une lutte de guerrier. Rien à dire de ce côté là. Cependant, au niveau du lutteur en tant que personne humaine, il est important de rappeler ici même:

- que ce genre de coups de poings doit faire très mal au niveau du cerveau, avec les conséquences que l'on connaît, pas forcément dans l'immédiat mais dans quelques années. De plus, si le lutteur qui encaisse est un habitué de ce type de lutte, il est fort à parier que son cerveau sera un jour ou l'autre fortement endommagé.

- qu'au niveau des mains, les dégâts doivent également être considérables: traumatismes divers, entorses, ...

A partir de là, soit on laisse faire et les séquelles qui apparaîtront dans dix ou vingt ans ne concerneront pas les responsables du mouvement sportif Sénégalais, ces hommes vivront alors plus ou moins bien leurs handicaps; soit on protège un minimum le lutteur pour que ce genre de coups de poings ait le moins de conséquences possibles à propos de l'intégrité physique de la personne humaine, sans pour autant modifier / transformer l'aspect traditionnel de cette pratique de combat: des gants discrets de MMA et un règlement ne valorisant pas à outrance ce type d'actions (ou alors cela devient du combat de rue, plus besoin de savoir lutter).

N'oublions pas que la lutte avec frappe se développe à travers le pays, que les jeunes s'entraînent beaucoup ... et donc que les coups seront à la fois plus nombreux et feront de plus en plus mal.

Pour finir, en tant que professeur de lutte et de boxe (puisque tout en étant entraîneur national de lutte, j'ai eu l'occasion de former par exemple Joseph Diouf DTN de boxe lorsqu'il était mon étudiant à l'INSEPS de Dakar), je reste persuadé que le potentiel combat de ce pays (un peu le mien) qu'est le Sénégal est énorme aussi bien en lutte olympique qu'en boxe olympique. Suffirait de détecter, puis de se donner les moyens d'une bonne formation "moderne" en vue d'orienter les jeunes en fonction de leurs aptitudes et de leurs goûts: boxe ou lutte ? Et les médailles olympiques ne tarderaient sans doute pas à tomber ...
Mais là, on sort du sujet ...




Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi